Les projets du Fonds canadien axés sur l'avancement de la gouvernance inclusive et les droits de la personne

L’ambassade du Canada a le plaisir d’annoncer que onze organisations venant de partout aux Philippines vont bénéficier d’un soutien du Fonds canadiens cette année.

« En travaillant avec des organisations des Philippines, par le biais du Fonds canadien, l’ambassade du Canada défend les valeurs d’une gouvernance inclusive et responsable, incluant de promouvoir droits de la personne, autonomisation des femmes, égalité entre les sexes et respect pour la diversité » a dit Crista McInnis, chargée d’affaires de l’ambassade.

« Faire progresser la gouvernance inclusive est une priorité stratégique pour le Canada aux Philippines. Nous nous associons avec des organisations de la société civile pour surmonter les obstacles qui empêchent les groupes marginalisés de réaliser leur plein potentiel et de participer au développement et à la prospérité de leurs familles et collectivités » a rajouté Mme McInnis.

Les organisations suivantes et leurs projets respectifs recevront des subventions du FCIL :

Le projet Safe Campuses d’Active Citizenship Foundation fait la promotion des espaces sûr en établissant des bureaux avec espaces sûr pour les femmes et les étudiants LGBTQ+ dans cinq universités à travers les Philippines. L’objectif est d’instaurer une culture de responsabilité, de respect et d’acceptation sur les campus universitaires.

La campagne Humanizing SOGIE (orientation sexuelle et expression de l’identité de genre) de Samahan ng mga Pilipina para sa Reporma at Kaunlaran Inc. (Spark! Philippines) vise à accroître la volonté des Philippins à accepter et reconnaître les diverses orientations sexuelles, identités et expressions de genre de leurs compatriotes et à plaider pour des politiques plus respectueuses envers lesbien, gai, bisexuel, transgenre et autres (LGBT+) au sein du gouvernement et des institutions privées.

L’Ateneo Human Rights Center de l’Université Ateneo de Manila, en collaboration avec le gouvernement provincial de Dinagat Islands, travaille à améliorer l’accès à la justice dans la province en habilitant les officiels de barangay à promouvoir la paix et l'ordre en utilisant d’autres mécanismes de résolution des différends existants et ainsi fournir au public un meilleur accès aux services juridiques de base, notamment dans les cas de violence à l'égard des femmes.

Pakigdait Alang sa Pag-amoma sa Kalinaw travaille avec six communautés à Lanao del Norte pour soutenir la paix et prévenir l’extrémisme violent en organisant des dialogues communautaires avec les femmes et les jeunes Bangsamoro. Les dialogues se traduiront par le développement d’un programme commun pour les Bangsamoro qui vivent à l’extérieur de la Région autonome Bangsamoro dans le Mindanao musulman (BARMM) pour que celui-ci puisse être communiqué aux leaders politiques à l’intérieur et à l’extérieur du BARMM.

League of Cities of the Philippines est en train d’établir des mécanismes fondés sur des données probantes pour ses 145 villes membres pour partager les meilleures pratiques afin de mettre en œuvre les politiques en matière d’inégalité entre les sexes et de développement (GAD). Le projet recherchera des exemples de meilleures politiques et rassemblera des statistiques pertinentes pour une publication dans une base de données et dans un guide qui sera distribué aux municipalités, ce qui permettra aux villes d’assurer une efficacité maximale du GAD Focal Point System (GFPS) déjà existant.

Le Center for Women’s and Gender Studies de l’Université des Philippines poursuivra avec la Phase 2 de son Programme pour l’autonomisation politique des femmes Angat Bayi. Cette phase prend appui sur le partenariat précédent avec le Fonds canadien en soutenant et en développant un réseau de femmes philippines leaders politiciennes engagées à faire progresser une gouvernance féministe, démocratique et fondée sur les droits. Cette phase va également identifier et nourrir la prochaine génération de femmes leaders en se concentrant sur des jeunes leaders au sein de plusieurs communautés à travers les Philippines.

Le projet Intervention technologique pour protéger les adolescents contre les grossesses précoces non désirées à risque et les maladies transmises sexuellement (PROTECT) aux Philippines de la Foundation for the Advancement of Clinical Epidemiology en est à sa deuxième année de recherche pour développer un robot conversationnel innovateur sur Facebook Messenger qui fournira aux jeunes Philippins des connaissances factuelles sur la contraception et les pratiques sexuelles sans risque et les reliera à des informations sur les adolescents et à des prestataires de services.

Bahay Tuluyan a poursuivi son travail pour autonomiser les jeunes marginalisés en renforçant leur capacité à se protéger eux-mêmes contre la violence et l’exploitation. Le projet vise également à améliorer les capacités des travailleurs sociaux et autres intervenants pour accroître leur engagement auprès des agences gouvernementales responsables du bien-être des jeunes.

Le Women in Emergencies Network Philippines de Pambansang Kongreso ng Kababaihan sa Kanayunan, Inc. promeut la capacité des femmes dans la gestion de la réduction des risques de catastrophe en stimulant le leadership des femmes pour les prises de décision et leur participation dans la gestion de la réduction des risques de catastrophe, l’adaptation au changement climatique et la paix et la sécurité.

Simbahang Lingkod ng Bayan poursuit son travail dans un projet à la grandeur du pays qui vise à accroître l’engagement politique actif et plus significatif des organisations communautaires et de la société civile, des paroisses et des écoles en dirigeant une éducation politique et civique et en faisant des campagnes de sensibilisation et en créant des réseaux de soutien locaux.

Government Watch (G-Watch) continuera de former et de mobiliser les officiels des Sangguniang Kabataan (conseils de la jeunesse locaux) pour surveiller de manière efficace les programmes anti-pauvreté dans leurs barangays respectifs afin de rehausser transparence, participation et responsabilité et d’améliorer les résultats pour les bénéficiaires.

Le Fonds canadien d’initiatives locales (FCIL) est un programme concurrentiel de subventions géré par l’ambassade du Canada aux Philippines qui fournit un soutien financier direct aux organisations locales pour des projets qui promeuvent la gouvernance inclusive, tel que d’autonomiser les femmes et les filles, renforcer la démocratie, faire progresser les droits de la personne et promouvoir la primauté du droit.

Pour plus d’informations au sujet des activités du Fonds canadien aux Philippines, y compris sur le processus pour pouvoir soumettre des propositions de projets, veuillez contacter le coordonnateur du programme à : manil.cfli@international.gc.ca.

03 janvier 2020

Pour plus d’informations, prière de communiquer avec :

Carlo Figueroa
Agent des Affaires publiques
Ambassade du Canada
Niveau 7, Tour 2, RCBC Plaza
6819 Ayala Avenue, Makati City
Tél. : (02) 8857-9026
Courriel : carlo.figueroa@international.gc.ca