Relations Canada - République de Moldova

Relations Canada - République de Moldova

Aperçu

Le Canada et la Moldova ont établi des relations diplomatiques en 1992.

Des relations bilatérales positives ont mené à l'ouverture de l'ambassade de la République de Moldova au Canada à Ottawa, en décembre 2013. Le Canada est représenté en Moldova par l’ambassade du Canada en Roumanie, Bulgarie et République de Moldova à Bucarest.

Le Canada participe à des projets visant à renforcer la société civile, la démocratie et les droits de la personne en Moldova. La Moldova a récemment été ajoutée à la liste des pays admissibles au Fonds canadien d’initiatives locales (FCIL). À ce jour, les projets financés ont porté sur :

  • la promotion de la gouvernance inclusive et responsable
  • le respect de la diversité
  • l’équité entre les genres et les droits de la personne
  • la promotion d’une croissance économique durable et propre
  • la promotion de la stabilité et de la sécurité

La Moldova aspire à adhérer à l'Union européenne (UE) et a mis en œuvre un plan d'action triennal qui s’inscrit dans le cadre de la Politique européenne de voisinage (PEV). L’intégration de la Moldova dans la communauté euro-atlantique est dans l’intérêt du Canada, car elle contribuera directement à la sécurité et à la stabilité dans la région.

Le Canada appuie les pourparlers à 5 + 2 menés par l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) en vue de parvenir à un règlement pacifique du conflit transnistrien. Le format 5 + 2 implique trois médiateurs (la Russie, l’OSCE et l’Ukraine), les parties (la Moldova et la Transnistrie) et deux observateurs (les États-Unis et l’UE). L’objectif de ce format est de définir les paramètres du règlement global fondé sur la souveraineté et l’intégrité territoriale de la République de Moldova à l’intérieur de ses frontières internationalement reconnues, le tout assorti d’un statut spécial concernant la Transnistrie. Ces pourparlers ont repris en 2011 après une interruption de cinq ans.

En tant que membres de la Francophonie, le Canada et la Moldova coopèrent sur diverses questions qui touchent le mandat de cette organisation internationale.

Commerce et investissements

Le commerce et les investissements canadiens en Moldova sont modestes. L’ambassade de la République de la Moldova au Canada espère stimuler les relations commerciales entre les deux pays.

Les exportations de marchandises canadiennes vers la Moldova ont augmenté de 49 %, pour atteindre 1,705 million $ en 2017 (par rapport à 1,141 million $ en 2016 et 1,656 million $ en 2015). Les principales exportations ont été les produits pharmaceutiques, les machines électriques et les produits chimiques de tannage et de teinture. Les importations canadiennes de marchandises en provenance de la Moldova ont augmenté de 28 %, pour atteindre 13,238 millions $ en 2017 (comparativement à 10,320 millions $ en 2016 et 9,911 millions $ en 2015). Il s’agissait principalement de vin, de vêtements et de noix.

Le 12 juin 2018, le Canada et la Moldova ont signé un accord bilatéral sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE) à l’occasion de la visite au Canada du ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration européenne de la Moldova, Tudor Ulianovschi. L’accord renferme une déclaration commune reconnaissant l'importance du commerce et de l'investissement progressifs et inclusifs. Les deux pays ont entamé des négociations en vue de conclure un APIE en juin 2013. Un tel accord bilatéral donnera plus de prévisibilité et de certitude aux investisseurs canadiens envisageant investir en Moldova, qui reste un marché complexe et difficile pour les investisseurs étrangers.

En 2002, le Canada et la Moldova ont signé un accord sur la double imposition.

Visites de haut niveau et ententes

En mars 2012, le secrétaire parlementaire du ministre des Affaires étrangères, Robert Dechert, s'est rendu en Moldova où il a assisté à la cérémonie d'assermentation de l’ancien président Nicolae Timofti. L’ancienne vice-première ministre et ministre des Affaires étrangères et de l'Intégration européenne, Natalia Gherman, a été la première ministre des Affaires étrangères de la République, en décembre 2013, à effectuer une visite au Canada. Celle-ci coïncidait avec l'ouverture de l'ambassade de Moldova et la conclusion des négociations de l’APIE Canada-Moldova.

En mars 2014, le ministre des Affaires étrangères John Baird s'est rendu en Moldova et y a rencontré le président de la Moldova, Nicolae Timofti, le premier ministre, Iurie Leanca, la vice-première ministre et ministre des Affaires étrangères et de l'Intégration européenne , Natalia Gherman,  le vice-premier ministre responsable de la Réintégration de la Transnistrie, Eugen Carpov, et le président du Parlement, Igor Corman. À l’automne 2011, le Groupe d’amitié Canada-Moldavie a vu le jour au Parlement canadien.

On estime que de 40 000 à 50 000 Canadiens d’origine moldave vivent au Canada, principalement à Toronto et Montréal.

Octobre 2018