Relations Canada - Singapour

Relations Canada - Singapour

e Canada est représenté à Singapour par son haut-commissariat. Singapour est pour sa part représenté au Canada par un haut-commissaire non résident, basé à Singapour. Des consuls généraux honoraires sont présents à Vancouver et à Toronto.

Aperçu politique et économique

Singapour est une petite ville-État très développée, politiquement stable et dynamique, située au cœur physique et économique de l'Asie du Sud-Est. Elle compte 5,6 millions d'habitants, dont 74 % de Chinois, 13 % de Malais et 9 % d'Asiatiques du Sud. Singapour a obtenu son indépendance du Royaume-Uni en 1963 et est devenu un pays totalement indépendant en 1965. Singapour est une république parlementaire : le président élu est chef de l'État, tandis que le premier ministre est chef du gouvernement. 

Singapour est un pays commerçant et sert de plaque tournante financière et commerciale dans la région. Il s'est engagé à investir ses ressources pour développer une infrastructure de recherche et de développement prospère dans des secteurs industriels clés, principalement dans le domaine de l'innovation technologique. 

Relations bilatérales

Le Canada a été un des premiers pays à établir des liens diplomatiques avec Singapour depuis son accession à l'indépendance totale en 1965. Depuis, Singapour est devenu un de ses plus importants partenaires d’Asie du Sud-Est. Les relations bilatérales entre le Canada et Singapour sont vastes et se caractérisent par une coopération dans divers domaines, notamment : 

  • le commerce,
  • la sécurité et la défense,
  • l’éducation,
  • les sciences et la technologie, et
  • les questions relatives à l’Arctique. 

Le Canada et Singapour coopèrent au sein de forums internationaux comme : 

  • le Forum de coopération économique Asie-Pacifique,
  • l’Organisation mondiale du commerce,
  • le Commonwealth, et
  • le Forum régional de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE). 

Le Canada et Singapour ont des vues semblables sur bon nombre d’enjeux régionaux et internationaux, notamment : 

  • le commerce ouvert,
  • l’ordre international basé sur des règles,
  • le multilatéralisme,
  • la sécurité,
  • les changements climatiques, et
  • l’appui à la société inclusive. 

En mai 2013, Singapour a été admis, avec l'appui du Canada, comme État observateur au Conseil de l'Arctique. 

En tant que pays maritime et plaque tournante du transport maritime, Singapour s'intéresse à l'impact économique potentiel de l'augmentation du transport maritime dans l'Arctique sur la Route maritime du Nord, ainsi qu'à la fourniture d'infrastructures à l'industrie pétrolière et gazière du Nord en développement. Comme Singapour se situe sur une île proche du niveau de la mer, le pays se préoccupe aussi des questions environnementales comme celle de l'élévation du niveau de la mer causée par la fonte des glaces marines de l'Arctique. Singapour a approuvé les Principes de Vancouver en mai 2019 et fait partie du Groupe d'Ottawa sur la réforme de l'OMC. 

Singapour et le Canada ont des populations diversifiées qui représentent un éventail de valeurs, de coutumes et de perspectives. Ensemble, les deux pays poursuivent un dialogue ouvert et un échange d'idées sur les politiques et les programmes liés au pluralisme et au multiculturalisme. 

Le Canada et Singapour entretiennent des liens interpersonnels étroits. Ces liens sont renforcés par les milliers d'étudiants singapouriens qui étudient au Canada, les étudiants canadiens qui étudient à Singapour, les nombreux Canadiens qui y résident ou qui visitent la ville-État chaque année.

Commerce et investissement

En 2018, la valeur du commerce bilatéral de marchandises entre les deux pays était de 2,53 milliards de dollars. Les exportations de marchandises canadiennes, principalement celles de la machinerie mécanique, de la machinerie et de l'équipement électriques, ainsi que des instruments scientifiques et de précision, ont atteint 1,27 milliard de dollars. Les importations de marchandises de Singapour ont pour leur part totalisé 1,26 milliard de dollars. Il s’est surtout agi de machinerie et d'équipement électriques, d’instruments scientifiques et de précision et de machinerie mécanique. Le commerce des services entre les deux pays s’est élevé à 3,07 milliards de dollars en 2018. Cette même année, Singapour a été la plus importante destination d’investissements directs canadiens dans la région de l’Asie du Sud-Est (5,85 milliards de dollars), et le Canada la plus importante source d'investissements directs étrangers (116 millions de dollars) en provenance d’Asie du Sud-Est.

Partenariats multilatéraux

Accords commerciaux et d’investissements