Relations Canada - Afrique du Sud

Relations Canada - Afrique du Sud

Le Canada a établi des relations diplomatiques avec l’Afrique du Sud en 1939. En Afrique du Sud, le Canada est représenté par son haut-commissariat à Pretoria, également accrédité auprès du Lesotho, de Madagascar, de l’Île Maurice et de la Namibie, ainsi que par son bureau commercial à Johannesburg. Au Canada, l’Afrique du Sud est représentée par un haut-commissariat à Ottawa, un consulat général à Toronto et des consuls honoraires à Vancouver et à Sudbury. 

Le Canada et l’Afrique du Sud maintiennent des liens solides fondés sur des valeurs communes telles que la démocratie, la sécurité et la prospérité. Dans les années 1980, les efforts anti-apartheid du Canada au sein du Commonwealth et notre soutien envers l’établissement d’une société démocratique multiethnique et multiraciale en Afrique du Sud ont renforcé les liens entre nos pays. Des experts canadiens et sud-africains ont travaillé main dans la main à la rédaction de la première constitution démocratique de l’Afrique du Sud.

Le Canada et l’Afrique du Sud sont tous deux membres d’organisations multilatérales comme le Commonwealth et le G20 et collaborent sur des questions importantes telles que le renforcement du pouvoir des femmes, l’environnement et la lutte contre les changements climatiques, ainsi que la sécurité régionale. Le Canada et l’Afrique du Sud organisent des consultations bilatérales stratégiques annuelles pour discuter de divers enjeux, dont la politique étrangère, le commerce et l’investissement, l’innovation, la science et la technologie, l’environnement et les changements climatiques, l’éducation et la culture.

En 2001, le Canada a remis le titre de citoyen d’honneur à l’ancien président sud-africain Nelson Mandela en reconnaissance de son leadership dans la lutte contre l’apartheid et de ses efforts pour construire une nouvelle Afrique du Sud unie. En honneur de Nelson Mandela et en partenariat avec la Fondation MasterCard, le Canada a créé le Programme de bourses pour les leaders africains de demain, qui permet à des jeunes professionnels d’Afrique subsaharienne de poursuivre des études supérieures en administration publique ou en politique publique au Canada.

Aide internationale

Après la fin de l’apartheid, le Canada a contribué de façon importante à l’élaboration du cadre politique et législatif qui a guidé la transition démocratique de l’Afrique du Sud dans les années 1990. En 2017-2018, le Canada a versé 12,36 millions de dollars en aide internationale à l’Afrique du Sud, acheminée au moyen du soutien institutionnel à long terme à des organisations multilatérales, ainsi qu’au moyen d’aide bilatérale. L’aide bilatérale se concentre sur la gouvernance inclusive, ainsi que l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des filles.  Elle comprend plusieurs initiatives visant à renforcer la capacité du gouvernement à fournir les services publics (comme le logement social, les soins pédiatriques et la relance de l’économie locale pour rejoindre les personnes les plus vulnérables) de manière efficace, transparente et éthique. Il comprend également des initiatives visant à soutenir la voix et le leadership des femmes; et lutter contre la violence sexuelle et sexiste tout en améliorant l’accès des filles et des femmes à la santé et aux droits sexuels et reproductifs.

Le Canada fournit des bourses d’études et des possibilités de formation aux Sud-Africains qui, après avoir terminé leurs études au Canada, retournent dans leur pays d’origine mettre en application les connaissances acquises. En outre, au moyen de programmes de stages financés par le Canada, des jeunes stagiaires canadiens participent directement à la société sud-africaine en contribuant aux travaux d’organisations locales dans les secteurs de l’éducation, des médias et de la justice. Au moyen du Fonds canadien d’initiatives locales, administré par le haut-commissariat du Canada en Afrique du Sud, le Canada fait la promotion de l’égalité des sexes et du renforcement du pouvoir des femmes et des filles, de la gouvernance inclusive et responsable, du pluralisme pacifique et du respect de la diversité, ainsi que de la lutte contre les changements climatiques. Le Canada offre aussi à l’Afrique du Sud une aide modeste dans le domaine de la paix et de la sécurité, majoritairement au moyen de formation offerte à l’armée sud-africaine.

Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) soutient une trentaine de projets en Afrique du Sud, dans des domaines tels que les changements climatiques, la sécurité alimentaire et la nutrition, les maladies non transmissibles, la santé des femmes, l'autonomisation économique des femmes et des jeunes, la réduction de la violence urbaine, les vaccins, les données publiques ouvertes et la science et l'innovation. Le CRDI travaille également en étroite collaboration avec la National Research Foundation (NRF) de l'Afrique du Sud.

Relations commerciales

Étant donné que l’Afrique du Sud est l’une des économies les plus vastes et diversifiées du continent, elle représente une destination de choix pour les biens et les services canadiens en Afrique. En 2018, les échanges de marchandises entre les deux pays ont atteint 1,37 milliard de dollars : les exportations canadiennes vers l’Afrique du Sud ont atteint 410,8 millions de dollars et les importations sud-africaines à destination du Canada ont atteint 962,9 millions de dollars.

Le Canada est un important investisseur en Afrique du Sud. Les investissements canadiens se concentrent en grande partie sur le secteur minier, ainsi que sur ceux du transport, de la transformation des aliments, de l’hébergement touristique, des technologies de l’information et des communications, et de l’appareillage. Le Canada et l’Afrique du Sud ont aussi un historique de coopération culturelle : l’Afrique du Sud a signé sa première entente de coproduction audiovisuelle avec le Canada.

Le commerce et l’investissement entre le Canada et l’Afrique du Sud sont facilités par un protocole d'entente sur la coopération en matière d’exploitation minière et de mise en valeur des ressources minérales et une convention fiscale. En 2015, Exportation et développement Canada a ouvert un bureau permanent à Johannesburg afin d’aider les compagnies canadiennes à tirer profit des occasions d’affaires en Afrique subsaharienne.

Autres renseignements pertinents