La déclaration ci-dessous a été émise par le haut-commissariat du Canada au Sri Lanka le 27 juin 2019

Le Canada est profondément préoccupé par les rapports à l’effet que le Sri Lanka pourrait renverser le moratorium de longue date sur la peine de mort.  Le Canada s’oppose à la peine de mort en toutes circonstances. C’est une forme de châtiment qui est incompatible avec la dignité humaine et peut entraîner des erreurs judiciaires irréversibles. Aucun système de justice n’est à l’abri d’erreurs.

Bien que la lutte contre le commerce des drogues illicites est essentielle et importante, il a été clairement démontré que la peine de mort est inefficace en tant que moyen de dissuasion. Par ailleurs, recommencer les exécutions pourrait attirer l’attention du monde entier et nuire aux efforts du Sri Lanka de rebâtir une image en tant que destination sécuritaire et accueillante pour les touristes et les investisseurs.

Nous joignons notre voix à celles des Sri Lankais et amis du Sri Lanka autour du monde pour encourager le gouvernement à maintenant le moratorium sur la peine de mort.