Message du Haut-commissaire du Canada pour la fête du Canada

Bonne fête du Canada à tous les Canadiens et Canadiennes ainsi qu’à nos ami(e)s du Sri Lanka et des Maldives!

Dans le contexte de la pandémie et des événements récents au Canada, nous renonçons cette année aux célébrations officielles et prenons plutôt un moment pour commémorer.  Les Canadiens au pays et dans le monde entier sont encouragés à marquer l'occasion avec leur famille à la maison ou en suivant les conseils des autorités locales de santé publique.

Les longs mois qui se sont écoulés depuis le début de la pandémie ont été difficiles, mais malgré l'incertitude et les difficultés de l'année qui vient de s’écouler, nous avons beaucoup de raisons d'être reconnaissants.  Grâce à un travail extraordinaire à travers le monde entier, des vaccins efficaces ont été mis au point et sont de plus en plus accessibles suscitant l'espoir que nous nous engagerons bientôt sur la voie de la relance.  Cela dit, les disparités dans le déploiement des vaccins posent des défis à la communauté mondiale : aucun pays n'est vraiment sûr tant que nous ne le sommes pas tous.  Alors que nous poursuivons les efforts de vaccination au Canada, nous soutenons simultanément la réponse mondiale, notamment au Sri Lanka et aux Maldives, où nous contribuons à l'approvisionnement en vaccins et matériel médical ainsi qu’en soutenant la réponse à la COVID‑19.  Une grande partie de cette action repose sur le soutien de partenaires du monde entier et nous les en remercions.

La fête du Canada est un bon moment pour réfléchir à l'année qui vient de s’écouler, à notre histoire et au chemin qui reste à parcourir.  La découverte déchirante de centaines de tombes anonymes autour des anciens pensionnats de Kamloops et de Marieval, et l'augmentation inquiétante d’actes racistes, y compris le meurtre insensé d'une famille musulmane à London (Ontario) il y a seulement quelques semaines, ont poussé de nombreux Canadiens à réfléchir à ce que le Canada est et devrait être.  Ces incidents, et la réalité vécue par nombre de nos compatriotes, mettent en lumière le travail qu'il reste à accomplir pour atteindre notre objectif d'un Canada inclusif dans lequel tous ses citoyens ont la possibilité de participer de manière égale.  Les peuples autochtones du Canada sont confrontés à la discrimination et sont désavantagé depuis longtemps, une partie de notre histoire remplie de chagrin et de douleur que nous devons comprendre et dont il faut tirer des leçons.  Le Canada est résolu à soutenir les survivants et leurs familles, notamment par la commémoration, et reste fermement engagé à emprunter la voie de la réconciliation avec les peuples autochtones du Canada.  Le racisme et la haine n'ont leur place dans aucune de nos communautés, et nous avons collectivement le pouvoir de créer un Canada plus accueillant et plus inclusif pour le bénéfice de tous.

Le jour de la fête du Canada, nous célébrons la plus grande force du Canada : son peuple.  Le Canada dynamique et diversifié que nous connaissons aujourd'hui a débuté avec la longue histoire de ses peuples autochtones.  Aujourd'hui, les Canadiens tirent fièrement leurs origines de partout dans le monde.   Leurs histoires et expériences diverses apportent beaucoup à notre pays.  Nous continuons d'accueillir des migrants – résidents permanents, étudiants, réfugiés – de partout dans le monde, y compris du Sri Lanka et des Maldives.  Je suis fier du fait que le Canada possède l'une des plus grandes diasporas d'origine sri-lankaise au monde, provenant surtout de la communauté tamoule, mais incluant aussi une représentation importante et dynamique de ses communautés cinghalaise et musulmane. Ces liens interpersonnels sont au cœur de nos relations de longue date, qui comprennent également de solides liens économiques, officiels et éducationnels.

Je suis reconnaissant de l'accueil chaleureux que je reçois lorsque je voyage à travers le Sri Lanka et les Maldives et de la volonté des gens de partager leur histoire avec moi.  Pour comprendre, il faut écouter et être ouvert aux idées, notamment celles qui peuvent remettre les nôtres en question.  Ainsi seulement pouvons-nous trouver notre humanité commune et chercher des solutions durables à nos défis.

Au cours des prochains mois, nous aurons l'occasion de mieux reconstruire.  Le Canada saisira cette occasion pour promouvoir le respect des droits de la personne, favoriser l'inclusion, faire progresser l'égalité des genres et le renforcement du pouvoir des femmes; pour s'attaquer aux inégalités de la pauvreté exacerbées par la pandémie; et pour trouver des avenues plus novatrices et durables pour le commerce international et le développement économique.  Ce travail doit profiter à l'ensemble de la société.  Je me réjouis de travailler avec les gouvernements du Sri Lanka et des Maldives et avec nos nombreux partenaires sur le terrain pour faire progresser ces objectifs communs.

Bonne fête du Canada !
Happy Canada Day !