Relations Canada-Soudan

Drapeau de Soudan

Le Canada a établi des relations diplomatiques avec la République du Soudan en 1961 et notre bureau à Khartoum (2000) a été transformé en ambassade en 2005. Au Soudan, le Canada est représenté par son ambassade à Khartoum. Au Canada, le Soudan est représenté par son ambassade à Ottawa. Le 13 janvier 2020, le Canada et le Soudan ont annoncé de manière réciproque, l’intention d’élever leur représentation diplomatique du niveau de chargé d’affaires en pied à ambassadeur.

Depuis le début des années 1990, avec le concours de partenaires, le Canada s’emploie à promouvoir les droits de la personne, la démocratie, un accès humanitaire sans entraves ainsi qu’une gouvernance responsable et inclusive au Soudan. Il a aussi contribué au renforcement des processus de paix pour mettre fin, par la voie de la négociation et du dialogue, aux conflits entre le gouvernement et des groupes d’opposition. À cela s’ajoute un soutien aux efforts ayant conduit à l’adoption de l’Accord de paix global de 2005.

En 2016, le Canada a contribué à créer un « groupe d’amis pour les enfants et le règlement des conflits armés » au Soudan. Le Groupe fait partie d’un réseau international de pays dont l’objectif consiste à faciliter le dialogue sur des enjeux liés au recrutement des enfants. Depuis 2013, le Canada copréside également le Forum des partenaires internationaux au Soudan. Ce mécanisme de coordination vise à favoriser un dialogue constructif entre les représentations diplomatiques pour promouvoir les droits de la personne au Soudan.

Le Canada soutient l’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD) et la Force intérimaire de sécurité des Nations Unies pour Abyei (FISNUA) au Soudan, notamment par ses contributions financières aux opérations onusiennes de maintien de la paix. De 2005 à 2009, ce soutien s’est aussi traduit par l’envoi de militaires et de matériel dans le cadre de ces missions. Par son soutien à la MINUAD et à la FISNUA, le Canada contribue à protéger les civils touchés par le conflit, à améliorer la sécurité des Soudanais ainsi qu’à renforcer la paix et la stabilité dans la région d’Abyei.

Aide internationale

Les besoins humanitaires au Soudan découlent d’une combinaison de facteurs, tels que les conflits, l’insécurité, les migrations, le sous-développement, la pauvreté, la dégradation environnementale, une mauvaise gouvernance et des capacités institutionnelles insuffisantes. En 2019, le Canada a apporté une aide humanitaire de plus de 14 millions de dollars au profit du Soudan par l’intermédiaire des Nations Unies et d’ONG partenaires. L’objectif consistait à fournir une aide alimentaire d’urgence, des abris, de l’eau potable et des installations sanitaires ainsi que des services de soins de santé et de protection pour les personnes touchées par les crises.

Le Canada fournit un soutien financier aux organisations de la société civile soudanaise pour promouvoir les droits de l'homme, l'égalité des sexes, le pluralisme et la diversité, y compris un certain nombre de projets en 2019 soutenant l'inclusion des femmes dans les processus politiques tels que les négociations de paix. En 2017-2020, par l'intermédiaire de la MINUAD, le Canada a soutenu des projets sur l'état de droit et les enfants dans les conflits armés.

Relations commerciales

En 2018, les échanges de marchandises entre les deux pays ont atteint 40,3 millions de dollars : des exportations canadiennes de 39,8 millions de dollars vers le Soudan et des importations soudanaises de 500 000 dollars au Canada.

À titre de membre des Nations Unies, le Canada applique les sanctions imposées au Soudan par le Conseil de sécurité des Nations Unies. Sous réserve de certaines exceptions, les mesures prévues par le Règlement d’application des résolutions des Nations Unies sur le Soudan comprennent un embargo sur les armes à destination de ce pays. À cela s’ajoutent le gel des avoirs et l’interdiction de voyager pour les personnes visées. Les entreprises canadiennes qui poursuivent des activités au Soudan ou qui souhaitent le faire doivent s’assurer de respecter le Règlement.

Autres renseignements pertinents