L’Ambassade du Canada accueille le récipient du Prix Marcus Wallenberg 2013


Le Professeur Derek Gray se voit remettre le Prix Marcus Wallenberg 2013 par le Roi Carl XVI Gustaf.


L’Ambassadeur Macartney, le Professeur Derek Gray & Rom Rosser.

A une cérémonie organisée à Stockholm le 23 septembre, S.M. le Roi Carl XVI Gustaf a remis le Prix Marcus Wallenberg 2013 au Professeur Derek Gray de l’Université McGill de Montréal. L’Ambassade du Canada a organisé par la suite une session de réseautage en l'honneur de la récompense du Professeur Gray, qui est le sixième canadien à recevoir ce Prix. Tom Rosser, Sous-Ministre adjoint au Service canadien des forêts de Ressources naturelles Canada, était présent lors de cet événement.

Le Professeur Gray a reçu ce prix pour ses recherches pionnières sur la cellulose nanocristalline, les chaînes de cellulose rigides ressemblant à des aiguilles qui sont libérées lorsque qu’un important processus d’hydrolyse acide est appliqué à la cellulose du bois. Les recherches du Professeur Gray ont démontré qu’en suspension dans l’eau, les cristaux de cellulose s’orientent de manière spontanée selon un motif spécifique, ce qui à son tour engendre des propriétés optiques uniques. Tels les élytres d’un scarabée aux nuances de couleurs changeantes, les films de ces cristaux de cellulose orientés peuvent changer de couleur suivant la perspective d’observation où l’on se place. Cette découverte a repoussé les limites de ce qui était possible de faire avec la matière première du bois. Elle possède un potentiel suffisant pour concevoir toute une série de nouveaux produits dans le secteur de l’industrie forestière.

Les recherches du Professeur Gray ont inspiré des chercheurs du monde entier à intensifier leurs propres études sur la nano cellulose en général, ouvrant la porte à de futures opportunités commerciales dans l’industrie forestière. Le comportement cristallin liquide des suspensions de cellulose hydrolysée a été démontré dès 1951 par Bengt Rånby à l’Université d’Uppsala en Suède puis en 1959 par Robert Marchessault à l’Université McGill.

Le Prix Marcus Wallenberg, d’une valeur de 2 millions SEK (environ 320 000 $), est remis depuis 1981 par la Fondation Marcus Wallenberg pour la promotion de la recherche scientifique dans l’industrie forestière. Le but du Prix est d’encourager, stimuler et reconnaître les avancements techniques qui contribuent à un savoir-faire plus large et/ou au développement technique dans le domaine de l’industrie forestière.

Pour plus d’information, prière de consulter le site internet du Prix Marcus Wallenberg (disponible en anglais seulement).