Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

Royaume-Uni.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil

Haut–commissariat du Canada au Royaume–Uni COVID-19 : Questions fréquemment posées

Dernière mise à jour : 3 mars 2021 

Vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les Canadiens au Royaume-Uni. Vous y trouverez aussi des informations utiles pour les ressortissants étrangers qui vivent, travaillent ou étudient au Canada.

Veuillez lire ces questions et réponses avant de contacter le Haut-commissariat afin que nous puissions concentrer nos efforts sur l’aide aux Canadiens en détresse et ceux qui ont besoin d’une aide d’urgence.

Conformément aux directives des gouvernements britannique et canadien, le Haut-commissariat du Canada au Royaume-Uni assure actuellement un service très réduit à la Maison du Canada. Nous vous déconseillons donc de vous y rendre.

Si vous êtes citoyen/ne canadien/ne et que vous avez besoin d’une aide consulaire d’urgence, veuillez contacter : ldn.consulaire@international.gc.ca. Nous vous conseillons vivement de nous envoyer un courriel en premier lieu. Nous vérifions fréquemment cette boîte de réception entre 8 h 30 et 17 h en semaine.

Si vous n’avez pas accès au courrier électronique, vous pouvez nous laisser un message vocal avec votre nom, prénom et numéro de téléphone au (+ 44) 0 20 7004 6000 (appel international à partir d’un numéro canadien) entre 8 h 30 et 17 h en semaine. Suivez les messages d’assistance vocale « Services aux citoyens canadiens », puis « Situation d’urgence impliquant un Canadien ». Nous vous répondrons au plus tard le jour ouvrable suivant.

Pour les urgences consulaires graves en dehors des heures de bureau, appelez le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence à Ottawa 24 h/24, soit directement au 00 800 2326 6831 (frais applicables), soit au (+44) 0 20 7004 6000 (appel international à partir d’un numéro canadien). Veuillez noter que le Centre reçoit actuellement un grand nombre d’appels.

Nous vous recommandons de consulter régulièrement cette page pour obtenir des conseils en continu. Pour obtenir des mises à jour, vous pouvez également nous suivre sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Instagram). Nous vous recommandons également de visiter le site web Voyage.gc.ca et de vous inscrire sur le ROCA (Inscription des Canadiens à l’étranger) en tant que ressortissant canadien à l’étranger.

Merci de votre patience face à cette situation sans précédent.

Sur cette page

Pour les Canadiens au Royaume-Uni

Pour les citoyens canadiens

Questions sur la famille

Questions spécifiques au Royaume-Uni

Retour au Canada

Pour les ressortissants étrangers qui se rendent au Canada

Entrée au Canada

Questions sur la famille

Travailler au Canada

Étudier au Canada

Pour les Canadiens au Royaume-Uni

Pour les citoyens canadiens

Je suis citoyen/ne canadien/ne au Royaume-Uni. Dois-je retourner au Canada en raison de la pandémie de COVID-19 ?

Depuis mars 2020, le gouvernement du Canada recommande d’éviter tout voyage non essentiel – voir les conseils officiels aux voyageurs ici. Si vous voyagez à l’étranger et que votre domicile se trouve au Canada, il est recommandé de rentrer au Canada pendant qu’il reste encore des vols commerciaux. Il est possible que les compagnies aériennes modifient leurs horaires de vol et nous vous recommandons de réserver un vol dès que possible si vous avez l’intention de rentrer. Veuillez contacter directement votre compagnie aérienne pour toute question ou préoccupation concernant votre réservation.

Si vous décidez de rester au Royaume-Uni, vous devez tenir compte des conséquences de l’annulation ou de l’interruption des vols et de votre capacité à couvrir des frais de subsistance imprévus au Royaume-Uni si les vols sont soudainement arrêtés. Il peut également y avoir des répercussions sur votre assurance santé et votre assurance voyage.

Si vous vivez au Royaume-Uni et que vous avez accès aux soins de santé et aux prestations médicales, vous ne devez voyager que si cela est indispensable. Rentrer au Canada pour y vivre est considéré comme un voyage essentiel. Nous ne pouvons pas vous conseiller au sujet de votre réadmission au Royaume-Uni ; veuillez vous adresser directement aux autorités britanniques pour obtenir des conseils sur l’entrée au Royaume-Uni.

Veuillez noter que la plupart des provinces exigent une certaine période de résidence avant d’offrir une couverture médicale aux Canadiens qui ont vécu à l’étranger. Veuillez vous renseigner directement auprès du prestataire de soins de santé de la province et vous assurer que vous avez une assurance voyage/médicale pour vous couvrir pendant la durée de votre séjour au Canada.

Je suis citoyen/ne canadien/ne. Le Haut-commissariat m’aidera-t-il à trouver un vol et à acheter ou à changer un billet d’avion pour rentrer au Canada ?

Non. Nous ne sommes pas en mesure de réserver des billets d’avion de la part de nos clients. Étant donné les circonstances actuelles, les services consulaires du Haut-commissariat doivent axer leurs efforts sur les Canadiens en détresse et qui ont besoin d’une aide urgente. Dans la plupart des cas, les voyageurs doivent se charger eux-mêmes de changer leur vol, en tenant compte du fait que les compagnies aériennes doivent répondre à de très nombreux appels à l’heure actuelle. De nombreux voyageurs nous ont dit que passer par une agence de voyages locale pouvait être très utile pour trouver différentes solutions de retour.

Je suis citoyen/ne canadien/ne au Royaume-Uni. Dois-je me présenter en personne pour une demande de passeport ou de citoyenneté ?

Non. Nous ne sommes pas en mesure de vérifier et d’accepter les demandes courantes au comptoir public. Les clients doivent nous soumettre leur demande par courrier suivi ou en le déposant dans la boîte de dépôt à la Maison du Canada. En raison de la pandémie actuelle, notre présence sur place est très réduite, et il faudra s’attendre à des les délais de traitement plus longs qui d’habitude.

Nous sommes à votre disposition pour répondre à toute question ou préoccupation urgente par téléphone (veuillez laisser votre message et votre numéro de téléphone sur la boîte vocale et nous vous rappellerons) ou par e-mail. Si vous avez besoin de voyager en urgence, veuillez envoyer un courriel à ldn.passeport@international.gc.ca en indiquant vos nom et prénom et votre numéro de téléphone.

Pour les questions urgentes relatives à la citoyenneté, les services consulaires généraux ou les services notariaux, veuillez envoyer un courriel à ldn.consulaire@international.gc.ca en indiquant vos nom et prénom et numéro de téléphone.

Je suis citoyen/ne canadien/ne au Royaume-Uni. Puis-je m’inscrire auprès du Haut-commissariat en tant que Canadien/ne au Royaume-Uni ?

Oui. Nous vous encourageons à vous inscrire comme Canadien à l’étranger pour rester en contact avec le gouvernement du Canada. Vous devrez nous fournir vos coordonnées et des numéros à contacter en cas d’urgence.

Questions sur la famille

Certaines restrictions de voyage liées à la COVID-19 empêchent certaines personnes de s’embarquer à bord d’un avion à destination du Canada. Y a-t-il des exemptions applicables aux membres de la famille immédiate d’un citoyen canadien ou d’un résident permanent ? Qu’en est-il des membres de la famille élargie ?

Oui. Les membres de la famille immédiate des citoyens canadiens et des résidents permanents sont exemptés des restrictions de voyage relatives à la COVID-19 imposées par le Canada. Ils sont autorisés à prendre un vol pour le Canada s’ils s’y rendent avec un membre de leur famille immédiate et s’ils restent au Canada pendant une période de 15 jours ou plus, ou s’ils se rendent au Canada pour rendre visite à un membre de leur famille immédiate et y restent pendant une période de 15 jours ou plus.

Par membre de la famille immédiate, on entend uniquement :

  • l’époux ou l’épouse ou le conjoint de fait d’un citoyen canadien ou d’un résident permanent
  • un enfant à charge d’un citoyen canadien ou d’un résident permanent, ou l’époux ou l’épouse ou le conjoint de fait d’un citoyen canadien ou d’un résident permanent
  • un enfant à charge d’un enfant à charge d’un citoyen canadien ou d’un résident permanent, ou l’époux ou l’épouse ou le conjoint de fait d’un citoyen canadien ou d’un résident permanent
  • un parent ou beau-parent d’un citoyen canadien ou d’un résident permanent, ou l’époux ou l’épouse ou le conjoint de fait d’un citoyen canadien ou d’un résident permanent
  • un gardien ou tuteur d’un citoyen canadien ou d’un résident permanent.

Un enfant à charge est une personne de moins de 22 ans qui n’est pas mariée ou qui n’a pas de conjoint de fait, ou qui a 22 ans ou plus et qui continue de dépendre du soutien financier de ses parents après ses 22 ans et qui ne peut pas subvenir à ses besoins financiers du fait de son état physique ou mental. Pour plus d’informations sur les personnes pouvant être considérées comme des enfants à charge, veuillez consulter le site : Qui peut être inclus comme enfant à charge dans une demande d’immigration.

Veuillez noter que les enfants adultes et les frères et sœurs d’un citoyen canadien ou d’un résident permanent ne sont pas inclus dans la définition de membre de la famille immédiate. Pour obtenir des informations sur les membres de la famille élargie, voir ci-dessous.

Dans tous les cas, le voyageur doit toujours posséder les documents de voyage requis pour l’entrée au Canada. Il devra confirmer le lieu où il passera ses 14 jours de quarantaine obligatoire, comme tout autre voyageur entrant au Canada. Il est recommandé aux passagers d’apporter des documents confirmant que le membre de leur famille immédiate est un citoyen canadien ou un résident permanent (par exemple, une photocopie de leur passeport canadien ou de leur carte de résident permanent au Canada) et des preuves de leur lien de parenté avec le citoyen canadien ou le résident permanent (p. ex une photocopie d’un acte de mariage ou de naissance).

Les membres de la famille immédiate de citoyens canadiens ou de résidents permanents qui se rendent au Canada dans un but autre que celui de rendre visite à un membre de leur famille immédiate pourraient ne pas être autorisés à se rendre au Canada.
Pour savoir quels sont les documents requis pour entrer au Canada, veuillez consulter le site web de l’IRCC.

Les membres de la famille élargie de citoyens canadiens et de résidents permanents pourront être exemptés des restrictions de voyage relatives à la Covid-19 imposées par le Canada et seront autorisés à monter à bord d’un vol à destination du Canada s’ils ont obtenu une autorisation écrite au préalable.

Les membres de la famille élargie couverts par ces mesures comprennent, entre autres : les enfants adultes, les frères et sœurs, les petits-enfants et les grands-parents, ainsi que les personnes entretenant une relation amoureuse exclusive. Toute personne qui entre au Canada, mis à part certaines exceptions, doit se mettre en quarantaine pendant 14 jours, à compter du jour de son arrivée.

Sans autorisation écrite obtenue à l’avance justifiant votre exemption d’une restriction à la frontière, vous pourrez vous voir refuser l’embarquement à bord d’un avion ou l’entrée au Canada.

Vous ne devez pas réserver un vol à destination du Canada avant d’avoir reçu l’autorisation écrite de l’IRCC.

Pour en savoir plus et pour demander l’autorisation spéciale, veuillez consulter le site web de l’IRCC.

Qui le Canada considère-t-il comme conjoint de fait d’un citoyen canadien ou d’un résident permanent ?

Un conjoint de fait d’un citoyen canadien ou d’un résident permanent du Canada est une personne qui vit avec le citoyen canadien ou le résident permanent depuis au moins un an dans une relation conjugale.

Pour être considéré comme conjoint de fait d’un citoyen canadien ou d’un résident permanent, vous devrez fournir la preuve que vous avez cohabité avec cette personne dans une relation conjugale pendant au moins un an. La cohabitation doit avoir été continue pendant au moins un an et non pas intermittente équivalant à une durée d’un an.

Les passagers doivent apporter des documents montrant qu’ils ont vécu avec un citoyen canadien ou un résident permanent dans une relation conjugale pendant au moins un an. Pour une liste plus complète des types de documents que vous devrez fournir lorsque vous voyagez en tant que conjoint de fait d’un citoyen canadien ou d’un résident permanent, veuillez consulter le site Centre d’aide de l’IRCC.

Pour plus de détails sur la définition d’un conjoint de fait, veuillez consulter le Centre d’aide de l’IRCC.

Qu’est-ce que le Canada considère comme une « relation amoureuse exclusive » ?

Une relation amoureuse exclusive signifie que vous êtes dans une relation sentimentale avec un citoyen canadien ou un résident permanent, que vous êtes dans cette relation depuis au moins un an et que vous avez passé du temps en présence de cette personne à un moment donné de la relation.

Voici quelques exemples d’une relation amoureuse exclusive :

  • fiancé(e)
  • partenaires amoureux engagés dans une relation depuis au moins un an qui vivent ou ont vécu ensemble, mais ne répondent pas à la définition de conjoint de fait
  • petits amis, petites amies ou tout autre couple dans une relation intime et amoureuse

Vous ne devez pas réserver un vol à destination du Canada avant d’avoir reçu l’autorisation écrite de l’IRCC.

Pour en savoir plus et pour demander l’autorisation spéciale d’exemption des restrictions de voyage relatives à la COVID-19, veuillez consulter le site web de l’IRCC.

Questions spécifiques au Royaume-Uni

Existe-t-il de nouvelles règles ou restrictions pour les passagers arrivant au Royaume-Uni ?

Oui. Il existe de nouvelles règles pour les personnes qui entrent au Royaume-Uni. Depuis le 8 juin 2020, les voyageurs doivent communiquer leurs coordonnées et les informations concernant leur voyage aux autorités britanniques. Ils doivent également s’isoler pendant 10 jours à leur arrivée, sous peine d’amende. Les passagers en transit qui restent côté piste et ne passent pas le contrôle frontalier sont exemptés de l’obligation d’auto-isolement. De plus amples informations sont disponibles sur entrer au Royaume-Uni (en anglais uniquement).

Toutes les personnes arrivant en Angleterre depuis l’étranger sont désormais tenues de présenter un test COVID-19 négatif réalisé dans les 72 heures avant leur départ. En savoir plus ici (en anglais uniquement).

Qu’est-ce que le service « Test and Trace » ? Comment fonctionne-t-il ?

Pour des informations générales sur le service Test and Trace du NHS, y compris ce qui se passe si le résultat de votre test COVID-19 est positif ou si vous avez été en contact étroit avec une personne qui a reçu un test positif, veuillez consulter : NHS Test and Trace: how it works (en anglais uniquement).

Je suis citoyen/ne canadien/ne au Royaume-Uni. J’ai peur de contracter la COVID-19 pendant que je me trouve au Royaume-Uni. Puis-je avoir accès à des soins de santé locaux ?

Le Service national de santé (NHS) du Royaume-Uni propose un service 111 en ligne sur le coronavirus (en anglais uniquement) accessible à tous, où vous pourrez trouver des réponses à vos questions sur votre santé et obtenir des conseils si vous pensez courir un risque.

Les dernières recommandations sont les suivantes : si vous avez des symptômes de type grippal, si vous vivez seul/e et que vous présentez des symptômes de maladie à coronavirus (COVID-19) (fièvre, toux, difficultés respiratoires), même légers, vous devez rester chez vous pendant 10 jours à partir du moment où vos symptômes ont commencé.

Si vous vivez avec d’autres et que vous êtes la première personne du ménage à présenter des symptômes de coronavirus, vous devez rester chez vous pendant 10 jours et tous les autres membres du ménage qui restent en bonne santé doivent également s’isoler et ne pas quitter la maison pendant 14 jours. La période de 14 jours commence le jour où le premier membre du ménage est tombé malade.

Comme pour tous les problèmes médicaux à l’étranger, nous vous recommandons de contacter votre compagnie d’assurance-maladie pour vous renseigner sur votre situation particulière.

Je suis citoyen/ne canadien/ne au Royaume-Uni. Mon visa de long séjour/mon permis de séjour expire prochainement. Dois-je quitter le Royaume-Uni et rentrer au Canada ?

Le 24 mars 2020, le Royaume-Uni a annoncé (en anglais uniquement) que les ressortissants qui ne peuvent pas rentrer chez eux en raison de la pandémie de COVID-19 pourront prolonger leur visa. Pour obtenir les dernières recommandations, consultez le site Demandeurs de visa et résidents temporaires au Royaume-Uni (en anglais uniquement). Vous pouvez également contacter la ligne d’assistance téléphonique britannique coronavirus et immigration au 0800 678 1767 ou envoyer un courriel à : CIH@homeoffice.gov.uk.

Retour au Canada

Je suis un citoyen canadien qui rentre bientôt au Canada. Quelles sont les nouvelles exigences d'entrée et de quarantaine ?

À compter du 22 février 2021, tous les voyageurs arrivant au Canada par voie aérienne, à quelques exceptions près, devront :

  • se soumettre à un test moléculaire de dépistage de la COVID19 à leur arrivée au Canada et avant de quitter l’aéroport, ainsi qu’à un autre test vers la fin de leur période de quarantaine de 14 jours.
  • également réserver, avant leur départ à destination du Canada, un séjour de trois nuitées dans un hôtel autorisé par le gouvernement.
  • demeurer à l’hôtel où ils ont une chambre réservée, pour une durée pouvant aller jusqu’à trois nuitées et à leurs frais, en attendant le résultat du test de dépistage subi à leur arrivée. 

Une liste des hôtels et de l’information sur les réservations seront accessibles en ligne à compter du 18 février 2021. Les voyageurs devront :

  • réserver une chambre d’un hôtel situé dans la première ville où ils arrivent au Canada.
  • une fois qu’ils auront reçu un résultat négatif au test de dépistage subi à leur arrivée, ils pourront prendre un vol de correspondance vers leur destination finale.

Le coût de ces séjours à l’hôtel peut varier légèrement d’un endroit à l’autre. Il revient au voyageur de choisir l’établissement où il souhaite séjourner et de faire une réservation avant son départ. Le prix comprendra les frais liés à la chambre, aux repas, au nettoyage, aux mesures de prévention et de contrôle des infections, à la sécurité ainsi qu’au transport. 

Si vous avez des questions concernant votre séjour à l’hôtel et les frais qui y sont associés, veuillez contacter l’hôtel que vous avez choisi. Les voyageurs sont tenus de réserver leur hôtel et de soumettre ces informations via l’application ArriveCAN avant leur départ.

Les voyageurs qui ne respectent pas les nouvelles exigences de quarantaine pourraient devoir payer une amende.

Pour obtenir plus d’information, consultez Entrer au Canada par voie aérienne pendant la pandémie de COVID-19.

À l'heure actuelle, Affaires mondiales Canada n'est pas en mesure de fournir des documents exemptant les voyageurs de la quarantaine obligatoire à l'hôtel à l'arrivée.

Puis-je me rendre au Canada si je présente des symptômes de la COVID-19 ?

Non. Vous ne serez pas autorisé/e à embarquer si vous présentez des symptômes de COVID-19. En outre, vous ne devez pas vous rendre à l’aéroport si vous êtes tenu/e de vous isoler conformément aux Recommandations du gouvernement britannique (en anglais uniquement).

Vous devez vous isoler si vous présentez des symptômes (fièvre, toux, difficultés respiratoires). Dans ce cas, vous devez suivre les Procédures du Royaume-Uni (en anglais uniquement) et utiliser le service 111 en ligne sur le coronavirus (en anglais uniquement) pour savoir quoi faire (n’appelez le 111 que si vous ne pouvez pas obtenir de l’aide en ligne, ou le 999 en cas d’urgence).

Nous vous demandons également de tenir le Haut-commissariat au courant de votre situation ldn.consulaire@international.gc.ca. Nous vous recommandons vivement de nous contacter par courrier électronique. Nous vérifions fréquemment cette adresse entre 8 h 30 et 17 h en semaine. Si vous n’avez pas accès au courrier électronique, vous pouvez nous laisser un message vocal avec votre nom, prénom et numéro de téléphone au (+ 44) 0 20 7004 6000 (appel international à partir d’un numéro canadien) entre 8 h 30 et 17 h en semaine. Suivez les messages d’assistance vocale « Services aux citoyens canadiens », puis « Situation d’urgence impliquant un Canadien ». Nous vous répondrons au plus tard le jour ouvrable suivant.

Dois-je passer un test de dépistage de la COVID-19 avant de prendre un vol pour le Canada ?

Oui, tous les voyageurs âgés de 5 ans et plus doivent présenter un test PCR ou LAMP négatif effectué dans les 72 heures précédant leur départ (avec exceptions temporaires pour certains lieux) avant l’embarquement pour le Canada. Faute de quoi, ils ne seront pas autorisés à embarquer. Veuillez consulter la section « Puis-je me rendre au Canada si je présente un test COVID-19 du NHS négatif ? » ci-dessous pour plus de détails et des listes de fournisseurs privés de tests COVID-19 au Royaume-Uni.

Puis-je me rendre au Canada si je présente un test COVID-19 du NHS négatif ?

Non. Le test doit être un test de laboratoire utilisant l’un des deux types de tests COVID-19 : soit un test PCR (amplification en chaîne par polymérase) soit un test LAMP (amplification isotherme à médiation par boucle).

Sachez que les résultats des tests du Service national de santé (NHS) ne précisent pas la méthodologie des tests, ils ne peuvent donc pas être utilisés comme preuve d’un résultat négatif. Un certificat indiquant un résultat négatif au test de dépistage de la COVID-19 est obligatoire pour embarquer sur un vol à destination du Canada et les citoyens canadiens doivent se faire tester dans des cliniques privées, à leurs frais. Vous pouvez trouver quelques fournisseurs de ces tests ici et une liste des fournisseurs privés de tests de dépistage du coronavirus ici.

Un test de laboratoire négatif (preuve de résultat sur papier ou sous forme électronique) doit être présenté par le voyageur à la compagnie aérienne ou à l’opérateur privé avant de se rendre au Canada. Les voyageurs doivent s’assurer que le test de laboratoire négatif comprend les informations suivantes :

  • nom du voyageur et date de naissance
  • nom et adresse réelle du laboratoire, de la clinique ou de l’établissement qui a effectué le test
  • la date à laquelle le test a été effectué
  • la méthode de test utilisée (p. ex. PCR ou LAMP)
  • le résultat du test (tel que « négatif » ou « non détecté »)

Une preuve de vaccination me dispenserait-elle de faire un test de dépistage de la COVID-19 ?

Non. Pour l’instant, une preuve de vaccination ne remplace pas un résultat négatif au test. Bien qu’un vaccin protège contre la maladie, il reste à déterminer si une personne vaccinée peut encore transmettre le virus.

Je suis remis/e d’une infection à la COVID-19 confirmée et je n’ai plus de symptômes. Dois-je passer un nouveau test avant l’embarquement ? Que se passe-t-il si le test est positif ?

Si vous avez été infecté/e par la COVID-19, que vous vous êtes rétabli/e et que vous n’êtes plus contagieux/se, vous serez autorisé/e à embarquer dans un avion à destination du Canada en présentant un test de COVID-19 positif effectué sur un échantillon prélevé entre 14 et 90 jours avant le départ. Cela, au lieu de fournir un test de COVID-19 négatif effectué dans les 72 heures précédant le départ. Veuillez noter que les résultats des tests du NHS ne sont pas acceptés. Voir question ci-dessus: « Puis-je me rendre au Canada si je présente un test COVID du NHS négatif ? »

Cette mesure tient compte du fait que les personnes qui ont déjà obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 risquent de continuer à obtenir un résultat positif jusqu’à trois mois après l’infection initiale, même si elles ne sont plus considérées comme contagieuses.

Je suis citoyen/ne canadien/ne. Que dois-je faire si je ne suis pas autorisé/e à embarquer sur mon vol parce que j’ai été testé/e positif/ve à la COVID-19 ?

Si un voyageur canadien n’est pas autorisé à embarquer à bord d’un avion pour cause de maladie, il doit suivre les instructions des autorités britanniques (en anglais uniquement). Si des services consulaires sont requis, contactez le Haut-commissariat à l’adresse suivante ldn.consulaire@international.gc.ca.

Nous vous recommandons vivement de nous contacter par courriel. Nous vérifions fréquemment cette adresse entre 8 h 30 et 17 h en semaine. Si vous n’avez pas accès au courrier électronique, vous pouvez nous laisser un message vocal avec votre nom, prénom et numéro de téléphone au (+ 44) 0 20 7004 6000 (appel international à partir d’un numéro canadien) entre 8 h 30 et 17 h en semaine. Suivez les messages d’assistance vocale « Services aux citoyens canadiens », puis « Situation d’urgence impliquant un Canadien ». Nous vous répondrons au plus tard le jour ouvrable suivant.

Dois-je porter un masque pendant le vol du Royaume-Uni au Canada ?

Oui, tous les passagers aériens âgés de plus de deux ans, sauf quelques exceptions, sont tenus de porter un masque non médical ou un couvre-visage pour se couvrir le nez et la bouche pendant le voyage. Lors des voyages en avion, les voyageurs devront se couvrir le nez et la bouche :

  • aux points de vérification des aéroports canadiens, où les vérificateurs ne peuvent pas toujours maintenir une distance de deux mètres entre eux et le voyageur
  • lorsqu’ils ne peuvent pas maintenir une distance physique avec d’autres, ou si les employés de la compagnie aérienne leur en donnent l’instruction
  • et pour respecter un décret de santé publique ou à la demande d’un responsable de la santé publique.

Les passagers de tous les vols au départ ou à l’arrivée des aéroports canadiens devront prouver pendant la procédure d’embarquement qu’ils sont en possession d’un masque non médical ou d’un couvre-visage, faute de quoi ils ne seront pas autorisés à poursuivre leur voyage. Les voyageurs doivent avoir leurs propres masques – ceux-ci ne leur seront pas fournis. Les passagers doivent suivre les dernières Recommandations de l’Agence de santé publique du Canada sur les couvre-visages.

Veuillez noter que les règles relatives aux voyages au Canada sont susceptibles de changer fréquemment. Nous vous recommandons de vérifier les dernières règles avant de réserver votre voyage.

Dois-je me mettre en quarantaine à mon arrivée au Canada ?

Oui. Toutes les personnes arrivant au Canada, par voie aérienne, maritime ou terrestre, qu’elles présentent ou non des symptômes de la COVID-19, sont tenues de fournir l’adresse à laquelle elles prévoient d’effectuer leur quarantaine obligatoire de 14 jours avant d’être autorisées à entrer dans le pays. Des exemptions sont prévues pour garantir la continuité des infrastructures essentielles, des services essentiels et des chaînes d’approvisionnement économiques entre le Canada et les États-Unis.

Les voyageurs sont également tenus de soumettre les renseignements concernant leur voyage via ArriveCAN ; voir la question suivante.

Qu’est-ce qu’ArriveCAN?

Toutes les personnes qui voyagent en avion et dont la destination finale est le Canada sont désormais tenues de soumettre leurs renseignements de voyage par voie électronique avant leur embarquement au moyen de l’application ArriveCAN. Cela inclut leurs coordonnées et leurs renseignements de voyage, leur plan de quarantaine (sauf exemption en vertu des conditions énoncées dans le décret sur l’isolement obligatoire), et l’auto-évaluation des symptômes de la COVID-19. Les voyageurs doivent être prêts à présenter leur reçu ArriveCAN pour entrer au Canada. Un agent des services frontaliers vérifiera que les renseignements des voyageurs ont préalablement été numérisés.

En outre, les voyageurs qui entrent au Canada par voie aérienne, terrestre ou maritime, sauf exemption en vertu des conditions énoncées dans le décret sur l’isolement obligatoire doivent également soumettre des renseignements au moyen d’ArriveCAN ou appeler le numéro sans frais 1-833-641-0343 pendant leur période de quarantaine ou d’isolement. Les voyageurs doivent confirmer qu’ils sont arrivés à leur lieu de quarantaine ou d’isolement dans les 48 heures suivant leur entrée au Canada, et ceux qui sont en quarantaine doivent effectuer une auto-évaluation quotidienne des symptômes de la COVID-19 pendant leur période de quarantaine.

Pour plus d’informations sur l’arrivée au Canada, avant et après l’entrée, voir ici.

Existe-t-il des exemptions aux restrictions de voyage pour les ressortissants étrangers qui se sont déjà engagés à travailler, à étudier ou à s’établir au Canada ?

Des exemptions aux restrictions de voyage pour les ressortissants étrangers qui viennent au Canada en tant que travailleurs étrangers temporaires, certains étudiants internationaux et les résidents permanents dont la demande a été approuvée, mais qui n’ont pas encore été admis sont maintenant en vigueur. Si vous êtes exempté/e, vous ne pouvez vous rendre au Canada que si votre voyage est jugé essentiel.

Vous devrez confirmer le lieu où vous passerez vos 14 jours de quarantaine obligatoire, comme tout autre voyageur entrant au Canada. Si vous ne disposez pas d’un lieu de quarantaine adéquat (auto-isolement), l’administrateur en chef de la santé publique du Canada désignera un lieu où vous devrez rester pendant 14 jours. Si votre voyage n’est pas jugé indispensable, vous serez refoulé/e. Avant de voyager, vous devrez vous soumettre à des protocoles de contrôle sanitaire.

Pour plus d’informations sur les personnes exemptées et pour suivre les mises à jour les plus récentes, voir : Les répercussions de la maladie à coronavirus (COVID-19) sur l’immigration, les réfugiés, la citoyenneté et les services de passeport.

Existe-t-il des exemptions permettant aux ressortissants étrangers de se rendre au Canada pour des raisons humanitaires, par exemple pour dire au revoir à un être cher ?

Oui. Les ressortissants étrangers peuvent être exemptés des restrictions de voyage relatives à la COVID 19 imposées par le Canada pour des raisons humanitaires, s’ils ont obtenu au préalable une autorisation écrite de l’Agence de la santé publique du Canada. Les demandes seront examinées pour ceux qui doivent :

  • être présents dans les derniers moments de la vie d’un proche ou pour apporter un soutien ou des soins à une personne gravement malade ;
  • fournir des soins à une personne qui a une raison médicale de nécessiter un soutien ;
  • assister à un enterrement ou à une cérémonie de fin de vie.

Toute personne qui entre au Canada, mis à part certaines exceptions, doit se mettre en quarantaine pendant 14 jours, dès son arrivée. Les voyageurs qui entrent au Canada pour des raisons humanitaires peuvent demander une exemption des restrictions frontalières et une levée limitée de la quarantaine obligatoire.

Vous devez obtenir votre autorisation préalable d’exemption des restrictions frontalières et de levée limitée de la quarantaine avant d’entreprendre votre voyage au Canada.

Les personnes qui ne peuvent pas présenter par écrit une exemption autorisée des restrictions frontalières pourraient s’exposer à un refus d’embarquement et d’entrée au Canada et sans autorisation de levée de la quarantaine, vous devrez respecter toutes les exigences relatives à la quarantaine obligatoire.

Pour connaître la marche à suivre pour demander une exemption des restrictions frontalières actuelles et une levée limitée de la quarantaine pour des raisons humanitaires, veuillez consulter le site de l’ASPC.

Les titulaires d’un permis de travail peuvent-ils embarquer sur un vol à destination du Canada ?

Les passagers munis d’un permis de travail valide ou d’une lettre du service Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada confirmant que leur demande de permis de travail a été approuvée sont autorisés à se rendre au Canada dans les cas suivants :

  • ils ont la confirmation de leur employeur qu’ils commenceront à travailler au Canada après la fin de la période de quarantaine obligatoire ;
  • ils étaient auparavant établis au Canada, y vivaient et y travaillaient, ils n’ont quitté le Canada que de manière temporaire et ils ont maintenu leur domicile ou leur résidence au Canada pendant leur absence ;
  • ou bien ils ont reçu un permis de travail ouvert ou ont obtenu un permis de travail en tant qu’époux ou épouse ou conjoint de fait d’un ressortant étranger qui étudie ou travaille au Canada et le but de leur voyage au Canada est le regroupement familial.

Les passagers qui se rendent au Canada pour travailler doivent apporter leur permis de travail valide ou une lettre d’approbation, et soit une confirmation écrite de leur employeur qu’ils commenceront à travailler dès leur arrivée au Canada soit, dans le cas de l’époux/épouse ou du conjoint de fait d’un étudiant ou d’un travailleur au Canada, une copie du permis de travail ou d’études de l’époux/épouse ou du conjoint de fait.

Actuellement, les demandes de permis de travail ne sont pas acceptées aux points d’entrée canadiens.

Il est conseillé aux passagers qui étaient auparavant autorisés à demander un permis de travail à un point d’entrée de faire une demande de permis de travail avant de se rendre au Canada.

Les titulaires d’un permis d’études peuvent-ils embarquer sur un vol à destination du Canada ?

Les passagers munis d’un permis d’études délivré avant le 18 mars 2020 sont autorisés à se rendre au Canada dans les cas suivants :

  • ils étaient auparavant établis au Canada, y vivaient et y étudiaient, ils n’ont quitté le Canada que de manière temporaire et ils ont maintenu leur domicile ou leur résidence au Canada pendant leur absence ;
  • leur présence au Canada est nécessaire pour continuer leur programme d’études (p. ex., participation à des travaux de laboratoire ou à des ateliers) ;
  • ou leur école ou leur programme ne peuvent pas envisager de cours en ligne.

Les passagers munis d’une lettre du service Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada confirmant que leur demande de permis d’études a été approuvée avant le 18 mars 2020 sont autorisés à se rendre au Canada dans les cas suivants :

  • Le passager doit commencer ses études dès son arrivée au Canada et sa présence physique au Canada est nécessaire (p. ex. l’établissement d’enseignement dispense les cours à la fois en distanciel et en présentiel).

Les passagers dont le permis d’études a été délivré après le 18 mars 2020 ou dont la demande de permis d’études a été approuvée après le 18 mars 2020 ne sont pas actuellement autorisés à venir au Canada.

Les passagers qui se rendent au Canada pour y étudier doivent apporter leur permis d’études valide ou une lettre d’approbation ainsi qu’une confirmation écrite de leur école ou de leur établissement d’enseignement confirmant que la reprise de leurs études est prévue et que le cours ou le programme exige qu’ils soient physiquement présents au Canada.

Quelles sont les règles applicables aux étudiants étrangers qui souhaitent se rendre au Canada pour commencer leurs études ?

À compter du 20 octobre 2020, les établissements d’enseignement désignés qui ont mis en place un plan de préparation COVID 19 approuvé par leur province ou territoire ont pu accueillir à nouveau des étudiants étrangers qui se trouvent actuellement hors du Canada. Une liste des EDD qui ont mis en place un plan d’intervention approuvé en réponse à la COVID 19 est disponible ici.

Si vous prévoyez de venir au Canada en tant qu’étudiant étranger, votre EDD doit figurer sur la liste des EDD qui ont mis en place un plan d’intervention approuvé en réponse à la COVID 19 avant votre voyage au Canada. Ce changement s’applique à tous les étudiants étrangers, y compris ceux qui sont actuellement titulaires d’un permis d’études.

Ce changement ne concerne pas les titulaires de permis d’études qui sont déjà physiquement présents au Canada.

Si vous êtes déjà au Canada, vous pouvez continuer à étudier dans n’importe quel EDD. Toutefois, si vous quittez le Canada, vous risquez de ne pas pouvoir revenir si la province ou le territoire où vous résidez n’a pas approuvé le plan d’intervention en réponse à la COVID 19 de votre EDD.

Pied de page

Date de modification :
2021-03-03