Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

Royaume-Uni.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Nos bureaux
  4. >
  5. Salle des médias

Canada Plus - mars et avril

Votre bulletin de nouvelles du Haut-commissariat du Canada au Royaume-Uni  Abonnez-vous maintenant à Canada Plus

Canada Plus

Message de Mme Janice Charette   

Photo - Janice Charette

On dit que toute bonne chose à une fin. Malheureusement, ce sera ma dernière contribution à Canada Plus. Comme certains d’entre vous l’ont peut-être entendu, j’ai quitté mon poste de Haute-commissaire pour retourner au Canada. J'assume le rôle de greffière intérimaire du Conseil privé et de secrétaire du Cabinet pour le gouvernement du Canada, tandis que le titulaire - mon collègue et ami Ian Shugart - reçoit un traitement médical. Alors que je rentre dans le dernier d'un hiver froid à Ottawa, le charmant début de printemps que beaucoup d’entre vous à travers le Royaume-Uni apprécient en ce moment me manque déjà.

Je suis arrivée à Londres en septembre 2016. Je n'aurais jamais pu prédire la nature des défis, des aventures et des opportunités qui m'y attendaient. Ce fut un immense honneur de représenter le Canada à l'étranger. J'ai été bien soutenue par toute l'équipe de la Maison du Canada dès le jour de mon arrivée, et je leur suis reconnaissante à tous pour leur travail acharné, leur dévouement et leur engagement.

Il existe une base solide pour l'amitié historique entre le Canada et le Royaume-Uni. Nous sommes partenaires, alliés et amis. J'ai aussi apprécié l'occasion de voyager à travers le Royaume-Uni pendant ma mission, pour pouvoir visiter le Pays de Galles, l'Irlande du Nord et l'Écosse ainsi qu’une variété d'endroits à travers l'Angleterre. Le Royaume-Uni compte tant de communautés merveilleuses, avec des identités uniques et un large éventail de liens commerciaux, sociaux et politiques avec le Canada. Je suis fière du travail que nous avons accompli ensemble pour faire avancer les intérêts du Canada ici et pour bâtir nos relations bilatérales. Maintenant que le Royaume-Uni a quitté l'UE et se lance dans une nouvelle voie en tant qu’une « Grande-Bretagne mondiale », il existe des possibilités d'élargir et d'approfondir les relations entre le Canada et le Royaume-Uni, en particulier au cours d'une année chargée de réunions internationales qui se tiendra ici au Royaume-Uni.

Je pars plus vite que je ne l’aurais espéré, et sans pouvoir dire au revoir en personne. Encore une occasion manquée en raison du coronavirus. Ce fut une année vraiment difficile pour tant de gens – en particulier pour ceux qui ont contracté le virus ou qui ont perdu des membres de leur famille ou des amis à cause de cette terrible pandémie ou pour ceux qui ont été touchés par les ramifications économiques. J'espère que le pire sera bientôt passé. Il y a un sentiment croissant d'espoir et d'optimisme que, avec l'adoption généralisée du vaccin, la vie au Royaume-Uni pourra revenir à quelque chose de plus proche de la normale. Que les familles et les amis pourront se retrouver. Que les merveilles de Londres et de ses environs pourront être appréciées à nouveau.

L'année à venir sera passionnante, avec les prochains rassemblements du G7 et du changement climatique. Ceux-ci constitueront également des moments importants pour faire progresser nos relations bilatérales. J’ai hâte de suivre ces développements avec un grand intérêt personnel de l'autre côté de l'océan Atlantique, et - qui sait ? - peut-être les donner une légère poussée dans mon nouveau rôle.

Je repars d'ici avec de merveilleux souvenirs - en particulier des événements que nous avons organisés dans la magnifique Maison du Canada, et des occasions de rencontrer des Canadiens du Royaume-Uni et des Canada-philes qui sont nos grands amis et sympathisants ici. Il est difficile de laisser derrière moi des amis et des collègues, mais j'espère qu'il ne s’agisse que d'un « au revoir », pas un adieu.

Pour l'instant, permettez-moi de vous souhaiter, à vous et à vos familles, le meilleur pour une bonne santé. Merci pour votre soutien et votre enthousiasme pour ces messages et pour tout ce qui concerne le Canada et le Royaume-Uni. J'espère que 2021 sera l'année où nous laisserons les mauvaises nouvelles derrière nous et commencerons à « Reconstruire en mieux » le monde que nous partageons tous.

Chaleureusement,

 Signature - Janice Charette
Janice Charette


Le coin consulaire

Q : Comment demander la citoyenneté canadienne de mon enfant et puis-je faire une demande en ligne ?

R : À l'heure actuelle, notre bureau n'accepte que les demandes sur papier. Les candidatures en ligne se profilent à l'horizon, mais restent actuellement en phase de lancement progressif. Vous devez nous envoyer votre candidature par courriel. Nous vous recommandons de l’envoyer via une livraison spéciale / un courrier suivi. Veuillez trouver des instructions complètes ici.

Q : Combien de temps faut-il pour obtenir une preuve de citoyenneté ?

R : Le délai de traitement standard de 9 mois a été gravement affecté en raison de la pandémie. La plupart des demandes du Royaume-Uni prennent maintenant environ 15 mois à traiter. Si vous déménagez au Canada dans un avenir rapproché ou si vous avez un besoin urgent de votre document, veuillez visiter le site Web d'IRCC pour obtenir des conseils sur le traitement URGENT et inclure les pièces justificatives nécessaires avec votre demande.

Q : Je viens d'accoucher d’un bébé au Royaume-Uni et j'ai obtenu un passeport britannique pour eux. Nous retournons au Canada. Est-ce que mon enfant peut utiliser son passeport britannique pour revenir au Canada ?

R : Le passeport britannique ne doit pas être utilisé car les citoyens canadiens sont tenus d'entrer en utilisant un passeport canadien lors d’un vol au Canada. Veuillez contacter ldn.passeport@international.gc.ca pour obtenir des informations sur l'obtention d'un passeport canadien.

Services consulaires et contacts d’urgence

Les Canadiens qui se trouvent au Royaume-Uni et qui ont besoin d’aide en urgence peuvent contacter le Haut-commissariat au 020 7004 6000 ou à ldn.consulaire@international.gc.ca. Vous pouvez également consulter notre FAQ sur la COVID-19 visiter la page Avis officiel du gouvernement du Canada sur la maladie à coronavirus ou consulter nos Avertissements officiels aux voyageurs à l’étranger pour obtenir les dernières recommandations.

Si vous avez des questions de nature consulaire, veuillez nous envoyer un courriel à l’adresse ldn.affairespubliques@international.gc.ca en inscrivant « Le coin consulaire » dans la ligne Objet.

Informations concernant le service IRCC

Q : Je suis un citoyen canadien vivant au Royaume-Uni. Mon partenaire et moi vivons ensemble depuis plusieurs années et j'aimerais revenir au Canada avec mon partenaire. Nous ne sommes pas mariés. Comment procédons-nous ?

R : Vous pourriez être admissible à parrainer votre partenaire en tant que conjoint de fait si vous pouvez fournir la preuve que vous vivez avec votre partenaire dans une union de fait depuis au moins 12 mois. Les éléments qui peuvent être utilisés comme preuve d'une union de fait comprennent : la copropriété d’un immeuble résidentiel ou les baux résidentiels / les reçus de location communs, les factures de services publics partagés, les documents personnels importants indiquant la même adresse, tels que les permis de conduire ou les polices d’assurance, etc. Nous pouvons également considérer d'autres preuves, veuillez consulter notre site Web pour savoir ce qu'il faut soumettre avec votre demande. Comme vous vivez actuellement au Royaume-Uni, il sera également important de démontrer que vous prévoyez vivre au Canada de façon permanente une fois que votre partenaire deviendra un résident permanent.

Le saviez-vous ?

De nombreux adultes choisissent maintenant de vivre en union de fait avant le mariage. Selon l’Enquête sociale générale (ESG) de 2017, près de 40% des personnes mariées âgées de 25 à 64 ans vivaient en union de fait avec leur conjoint actuel avant de se marier. Ce pourcentage était de 25% en 2006. Ceux qui vivaient en union de fait avec leur conjoint l'avaient fait pendant 3,6 ans en moyenne avant de se marier, comparativement à 2,5 ans en 2006.

Source : Statistique Canada 

Un petit bonjour de nos consuls honoraires

Chaque édition de Canada Plus comprend désormais les dernières nouvelles de nos consuls honoraires à travers le Royaume-Uni. Ils sont basés à Belfast, Cardiff et Édimbourg et servent de représentants du gouvernement du Canada et de point de contact local pour les Canadiens qui vivent en dehors de Londres.

Mary Duncan – Écosse

garde-manger communautaireLe 2 février, le jour de la marmotte s'est levé ensoleillé et en tant que vraie « Canuck », je suis sortie vérifier le temps. Beaucoup d'ombres ici, donc nous ne verrons pas le printemps avant la mi-mars.

Le confinement en 2021 est différent de celui en 2020. Les trottoirs glacés réduisent les promenades quotidiennes et le niveau de camaraderie n’est plus vraiment le même. Les conditions de mise en quarantaine et de dépistage COVID pour les rapatriés suscitent des inquiétudes.

J'ai « assisté » à des réunions virtuelles, dont une excellente sur « Les langues autochtones - prospérer à l'ère numérique » qui mettaient en vedette l’écossais, le gaélique, le same scandinave / russe et notre propre Aluki Kotierk, président de Nunavut Tunngavik, Inc.

Il y avait plusieurs événements divertissants en ligne marquant le souper de Burns, mettant en vedette de la poésie et des chansons.

La bonne nouvelle est que Tim Hortons fournit maintenant des produits sur Amazon ! Après avoir reçu certains articles, je les ai donnés à notre garde-manger communautaire pour ceux qui luttent pendant la pandémie.

Ken Brundle – Irlande du Nord

En Irlande du Nord, 2021 à Belfast a commencé par la poursuite de notre confinement. Les écoles et les déplacements sont très limités, tout comme les lieux sociaux. Après le pic post-Noël des nouveaux cas de COVID-19, la situation s'améliore lentement et le déploiement de la vaccination se déroule bien. Peu de gens voyagent, donc sur le front consulaire, c’est très calme.

Le sujet qui domine le débat public ici, cependant, c’est le Brexit et plus particulièrement le protocole de l'Irlande du Nord. Il y a eu des perturbations dans le trafic de fret entre l’Irlande du Nord et le reste du Royaume-Uni. De nombreux fournisseurs choisissent de ne pas approvisionner l’Irlande du Nord. Les livraisons ont ralenti et il y a des pénuries de matériaux de construction.

Cela peut être dû en partie à des problèmes de démarrage, mais les habitants sont inquiets. Pourtant, les Irlandais du Nord sont très résistants et sont pour la plupart conformes aux directives COVID. Mais nous avons quand même tous hâte de voir le soleil, de rencontrer la famille et les amis et de prendre un verre dans un avenir, espérons-le, pas trop lointain.

Lana Zylich – Pays de Galles

Alors que le premier anniversaire de notre mode de vie adapté approche, j'apprécie à quel point la fourniture d'informations et d'aide aux Canadiens du Pays de Galles a été rendue possible, facile et rapide grâce à Internet - il ne faut pas oublier la nouveauté de cette technologie ! Là où une assistance consulaire en personne était nécessaire, des arrangements élaborés de tables et de chaises en plein air offrant une excellente distance physique étaient assez amusants à organiser et, je l'espère, ont fait sourire tout le monde.

Pendant ce temps, le long confinement gallois me trouve à nouveau en train de mettre mes chaussures de randonnée, cette fois à distance de mon ordinateur, une tasse de thé à la main, en préparation d'une promenade virtuelle dans le village de Bedelwyddan (en anglais seulement), au nord du Pays de Galles, pour réfléchir aux vies perdues des militaires canadiens victimes de la pandémie de 1918-1919 et du rapatriement après la Première Guerre mondiale.

Rétrospective des mois de janvier, février et mars

Ouverture de notre nouvelle exposition virtuelle à la Galerie du Canada : Horizons scintillants

Le 15 janvier, nous avons inauguré notre plus récente exposition virtuelle à la Galerie du Canada, Horizons scintillants.

Cette exposition unique regroupe les œuvres de cinq artistes canadiennes qui proposent leur vision de modes de vie futurs sur la Terre. Libérés des récits inhibiteurs de l'apocalypse et de la dystopie, et méfiants face à la fausse promesse du salut technologique, ces artistes s'inspirent plutôt des riches traditions de la science-fiction créative explorées dans les domaines des futurismes autochtones et du posthumanisme féministe des colons.

Tania Willard, Gut Instincts, 2018, Murale numérique.Ensemble, elles demandent : « La science-fiction peut-elle faire plus pour nous que simplement confirmer nos pires craintes ou offrir des fantasmes d'évasion ? Les nouvelles histoires peuvent-elles aborder la violence du passé, reconnaître l'urgence du présent et offrir encore des images convaincantes de l'avenir ? ». Rejoignez-nous et l’Or Gallery (en anglais seulement),  (Vancouver) dans un voyage à la découverte de différentes visions - scintillantes - du futur. Avec Asinnajaq, Marina Roy, Elizabeth Zvonar, Meagan Musseau et Tania Willard. Restez à l'écoute pour plus d'informations sur une table ronde en ligne qui aura lieu le 10 mars à 18h00 GMT ! Cliquez ici pour accéder à l'exposition.

Tania Willard, Gut Instincts, 2018, Murale numérique. Avec l'aimable autorisation de l'artiste.

Mois de l'histoire des Noirs au Canada

Collage - Position As Desired - Collage: De gauche à droite : Jalani Morgan, Black Lives They Matter Here, 2014 | Sandra Brewster, Blur 14, 2019 | Dawit Petros, Sign, 2003

De gauche à droite : Jalani Morgan, Black Lives They Matter Here, 2014 | Sandra Brewster, Blur 14, 2019 | Dawit Petros, Sign, 2003

Pour célébrer le Mois de l'histoire des Noirs au Royaume-Uni (octobre 2020) et le Mois de l'histoire des Noirs au Canada (février 2021), nous nous sommes associés à la Wedge Collection (en anglais seulement) (Toronto) pour présenter un aperçu virtuel de « Position As Desired : À la découverte de l’identité noire canadienne et noire britannique | photographies de la collection Wedge », qui sera lancé physiquement à la Galerie du Canada l’été prochain.

En prévision de la présentation physique, cet arrangement en ligne exclusif et nouvellement organisé a fourni un discours entre le travail d'artistes noirs canadiens et noirs britanniques, explorant les parallèles entre les pratiques artistiques et les expériences vécues, les histoires partagées et les différences importantes. Cliquez ici pour accéder à l'exposition (en anglais seulement).

La Maison du Canada lance un comité sur la diversité, l'antiracisme et l'équité (DARE)

logo - DARENous aimerions vous présenter le Comité sur la diversité, l’antiracisme et l’équité (DARE) de la Maison du Canada, formé en août 2020. Sur la photo, vous pouvez voir le nouveau logo du Comité qui incorpore le mot DARE en braille. Le comité est composé de bénévoles de toute la mission qui se sont engagés à créer un milieu de travail inclusif et respectueux qui valorise, protège et promeut la diversité, l'antiracisme et l'équité. Le travail du Comité DARE est divisé en trois volets, dirigés par des « co-chefs » volontaires de toute la mission : Prôner, Éduquer et Célébrer. Pour le Mois de l'histoire des Noirs 2021, l'équipe « Célébrer » a mis en place un montage vidéo fantastique d'incroyables pionniers noirs (en anglais seulement) canadiens. Restez à l’écoute pour en savoir plus sur les travaux du comité.

Journée internationale des femmes : #ReconstruireFéministe

 Reconstruire Féministe

Le mercredi 3 mars, la Maison du Canada a lancé les célébrations de la Journée internationale des femmes avec un événement en ligne intitulé « Reconstruire féministe, les voies vers l’égalité post-COVID : une perspective canadienne ». Cette puissante célébration de l'inclusion, de la diversité et du féminisme (dans le meilleur sens du terme) a examiné comment nous pouvons construire un monde meilleur, plus sûr, plus éco et plus inclusif pour tous après la COVID.

Animée par Janice Charette et modérée par la Dre Polly Russell, directrice du Centre Eccles pour les études américaines, cette célébration virtuelle spéciale comprenait des remarques, des entrevues, des discussions et de la musique de femmes canadiennes vraiment inspirantes, notamment :

  • Carolyn Wilkins - jusqu'à récemment la femme la plus éminente de la Banque du Canada
  • L'hon. Jean Augustine - la première femme parlementaire noire du Canada
  • Les jumelles Maryam et Nivaal Rehman - militantes pour la justice climatique, l'égalité des sexes et l'inclusion par le biais de leur organisation à but non lucratif, The World with MRN
  • La légendaire auteure canadienne Margaret Atwood
  • L'auteure-compositrice-interprète Mohawk bispirituel et « l'artiste LGBTQ2 que vous devriez connaître » de Billboard, Shawnee, et
  • La ministre du Développement international du Canada, l’hon. Karina Gould.

Merci à tous ceux qui se sont connectés pour regarder. Si vous avez manqué l'événement, pas de panique ! Vous pouvez le retrouver ici (en anglais seulement).

À venir

Canada Goes DigitalDu 15 janvier 2021 au 14 janvier 2022 : Horizons scintillants
Le Haut-commissariat du Canada est fier de s'associer à l’Or Gallery (en anglais seulement) (Vancouver) pour vous présenter Horizons scintillants, une nouvelle exposition en ligne mettant en vedette le travail d'un groupe d'artistes féminines canadiennes, organisée par Laurie White. Horizons scintillants regroupe des œuvres de cinq artistes canadiennes qui offrent des visions des modes de vie futurs sur Terre. Cette exposition rapproche utilement l’idée du « scintillement » – un concept décrit par l’écrivaine et anthropologue Deborah Bird Rose comme l’expérience esthétique de la complexité écologique et du pouvoir ancestral – et l’image de l’horizon, une puissante métaphore du futur. Le projet comprendra une table ronde en mars 2021. De plus amples renseignements seront disponibles sur notre site Web, Culture Canada.

Asinnajaq, Three Thousand, 2017

Asinnajaq, Three Thousand, 2017

Canada Goes DigitalJusqu'au printemps : Initiative vidéo de Cape Dorset
Dans le cadre de notre campagne #LeCanadaPasseAuNumérique, le Haut-commissariat du Canada au Royaume-Uni collabore avec la West Baffin Eskimo Cooperative à Kinngait (en anglais seulement) et Dorset Fine Arts (en anglais seulement) pour vous proposer une série de huit courtes vidéos explorant l'art inuit de Kinngait. Abordant des thèmes tels que l'environnement, l'histoire et la culture, une série de ces vidéos sera partagée sur nos canaux de médias sociaux et sur le site Web de Culture Canada.

Showroom CanadaDu 15 février 2021 au 31 mars 2021 : Showroom Canada
Showroom Canada est l'endroit idéal pour découvrir un design novateur et primé axé sur la diversité, la durabilité et la qualité, apprécié des célébrités, des détaillants et des consommateurs. Mettant en vedette 13 designers passionnants, dont des LGBTQ2 +, des minorités visibles, des jeunes et des marques appartenant ou dirigées par des femmes. Explorez les meilleurs talents canadiens de la mode et du design de Showroom Canada maintenant sur notre site Web, Culture Canada.

Meet Up9 mars 2021 - 28 avril 2021 : Rencontre hebdomadaire en ligne
Ce mardi 9 mars, joignez-vous à nouveau au groupe de rencontre des expatriés canadiens pour une réunion sociale virtuelle hebdomadaire avec d'autres membres. Veuillez noter que les événements hebdomadaires (en anglais seulement) alternent entre le mardi et le mercredi, veuillez visiter le site Web pour plus de détails sur les dates (en anglais seulement).

Du 8 au 10 mars 2021 : Focus Wales
Quatre des festivals les plus appréciés du Pays de Galles - Festival of Voice, FOCUS Wales, Other Voices Cardigan et Aberystwyth Comedy Festival - ont uni leurs forces pour créer Gŵyl 2021, un festival en ligne gratuit comprenant 3 nuits de musique de 18 artistes canadiens. Les artistes sélectionnés par BreakOut West, M pour Montréal et Nova Scotia Music Week présenteront des sessions en direct qui seront diffusées sur la plateforme galloise AM les 8, 9 et 10 mars 2021. La programmation complète ainsi que le calendrier seront bientôt annoncés sur le site Web Focus Wales (en anglais seulement).

Alethea Arnaquq-Baril14 mars 2021 : Big Freeze Art Festival – Soirée de films + Questions-réponses des réalisateurs
Native Spirit Foundation (en anglais seulement) diffuse trois films inuits de cinéastes inuits : TUNNIIT avec la réalisatrice Alethea Arnaquq-Baril (avec Q&R), THREE THOUSAND de la réalisatrice Asinnajaq, et BREATHS avec la réalisatrice Nyla Innuksuk (avec Q&R), dans le cadre du Big Freeze Polar Art Festival (en anglais seulement), organisé par le Polar Museum du Scott Polar Research Institute, University of Cambridge, du 4 au 14 mars 2021. Détails et inscription ici (en anglais seulement).

Crédit photo : Alethea Arnaquq-Baril, réalisatrice de Tunniit: Retracing The Lines Of Inuit Tattoos (Retracer les lignes des tatouages inuits)

Du 17 au 28 mars 2021 : BFI Flare, Londres, festival de films LGBTIQ+
Le BFI Flare de cette année constitue une gamme exceptionnelle de contenu canadien, y compris : Jump Darling, No Ordinary Man, et Well Rounded. Parmi les courts métrages : Girls Shouldn’t Walk Alone at Night et Hello Goodbye. Visitez le site Web de BFI Flare (en anglais seulement) pour plus d'informations.

14 avril 2021 : Projection du documentaire de l'ONF Stateless et Questions-réponses, Bertha DocHouse
En 1937, des dizaines de milliers d'Haïtiens et de Dominicains d'origine haïtienne ont été exterminés par l'armée dominicaine sur la base du racisme anti-noir. Avance rapide jusqu'en 2013 : la Cour suprême de la République dominicaine a déchu la citoyenneté de toute personne ayant des parents haïtiens, rétroactivement à 1929, rendant plus de 200 000 personnes apatrides. Le nouveau documentaire de la réalisatrice Michèle Stephenson suit la campagne populaire d’une jeune avocate nommée Rosa Iris, alors qu’elle conteste la corruption électorale et se bat pour protéger le droit à la citoyenneté pour tous. Pour plus d'informations, consultez le site Web de Bertha DocHouse (en anglais seulement) plus près de l'événement et restez à l'écoute sur nos réseaux sociaux.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux!

La pandémie actuelle ayant modifié notre façon de travailler et d’interagir, nous créons de plus en plus de contenus interactifs en ligne originaux. Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram, en anglais et en français, pour connaître les dernières nouvelles sur le Canada et la culture canadienne au Royaume-Uni !

Canada Goes DigitalGardez un œil sur ce panneau pour notre programme #LeCanadaPasseAuNumérique, une série d'événements en ligne interactifs, éducatifs et amusants organisés en réponse à l'annulation d'événements en direct et à la fermeture des sites pendant la pandémie.

Vous pouvez nous suivre ici :

 Facebook Canada au Royaume Uni
Twitter @CanadienRU
Instagram Canada au Royaume Uni
YouTube : High Commission of Canada in the United Kingdom (bilingue anglais / français)
LinkedIn : High Commission of Canada in the United Kingdom (en anglais seulement)


Archives - Canada Plus

* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.

Pied de page

Date de modification :
2021-03-10