Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

Royaume-Uni.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Nos bureaux
  4. >
  5. Salle des médias

Document archivé

L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement. Elle n’a été ni modifiée ni mise à jour depuis sa date d’archivage. Les pages archivées sur le Web ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un format de rechange en communiquant avec nous.

Canada Plus – juin

Votre bulletin de nouvelles du Haut-commissariat du Canada au Royaume-Uni. Abonnez-vous maintenant à Canada Plus.

Canada Plus

Message du Haut-commissaire

Gordon CampbellIl y a soixante ans ce mois-ci, la famille Campbell se procurait son premier téléviseur. L’appareil avait été loué pour une occasion bien spéciale : le couronnement de la reine Elizabeth à l’abbaye de Westminster.

Le 2 juin 1953 marque un tournant dans l’histoire britannique. Pour la première fois, la toute nouvelle télévision de la BBC diffusait partout dans le monde un couronnement, montrant les images de la jeune reine et son visage empreint de gravité devant le rôle qui serait le sien.

Je garde en mémoire l’écran sautillant et l’antenne en oreilles de lapin qui coiffait le téléviseur que nous avions installé dans la verrière de notre salle de séjour. La technologie de l’époque faisait en sorte que c’était là que nous avions la meilleure réception du signal.

Devant nos yeux, les Britanniques rassemblés dans les rues célébraient non seulement l’arrivée d’une nouvelle souveraine, mais aussi la fin de la sombre période de l’après-guerre. Le rationnement du sucre, des œufs et de la saucisse venait de prendre fin et l’optimisme était à l’ordre du jour.

 À Ottawa, Vincent Massey était le premier gouverneur général né au Canada et le Haut-commissaire canadien au Royaume-Uni. C’est lui qui renoua avec la tradition du carrosse officiel lors du couronnement en se rendant de la résidence officielle de Rideau Hall à la Colline du Parlement, escorté par les cavaliers de la Gendarmerie royale du Canada. C’est là qu’il devait présenter le discours de Sa Majesté avant la télédiffusion. 

Pendant ce temps, à Vancouver, les enfants de la famille Campbell avaient à la main l’Union Jack et le Red Ensignirc;ts à brandir les drapeaux. Nos regards étaient rivés à cette grosse boîte avec son petit écran qu’on appelait télévision. La neige envahissait l’image, même si nous étions en juin. Ce n’était pas le climat, mais plutôt la qualité de la réception.

Dans son discours, Sa Majesté décrivait les valeurs fondamentales ancrées de longue date dans la tradition de son royaume : « Les institutions parlementaires, où règnent la liberté d’expression et le respect des droits des minorités, et l’inspiration que procure une grande tolérance dans la pensée et l’expression, sont pour Nous une part précieuse de notre mode de vie et de notre vision de l’avenir. »

À cette époque, Norman Robertson en était à son deuxième mandat comme Haut-commissaire du Canada à Londres. Il fut un exceptionnel diplomate de carrière, boursier de la fondation Cecil Rhodes, ayant siégé au premier rang à la Conférence de paix de Paris. Les années d’après-guerre que Norman Robertson a passées à Londres ont mis en lumière la relation entre le Royaume-Uni et le Canada durant cette difficile période de reconstruction.

En 1953, ces images sautillantes sur l’écran télé ont ouvert aux Canadiens un monde nouveau. Au centre de cet univers se trouvaient Sa Majesté et les principes qu’elle avait épousés. L’image incertaine en noir et blanc a fait place aux images à haute définition que nous affichons à volonté sur nos ordinateurs, nos

iPad, nos BlackBerry et nos écrans plasma de 54 pouces. Mais le message de Sa Majesté demeure tout aussi pertinent aujourd’hui qu’il l’était en 1953.

Notre histoire commune se poursuit tandis que nos deux nations partagent les mêmes objectifs et les mêmes aspirations. L’an dernier, j’ai allumé deux phares sur le toit de la Maison du Canada à Trafalgar Squareélébrer le règne de Sa Majesté. Cette année, je ne peux m’empêcher de songer aux changements qui ont marqué le monde depuis cette première fois où, de ma maison de Vancouver, je voyais Sa Majesté. J’ai grandi dans un pays où la liberté d’expression, les institutions démocratiques et les droits des minorités sont respectés et vénérés.

Quel extraordinaire présent pour tous ceux qui ont vécu au royaume de Sa Majesté. Le monde a changé, mais les principes qui gouvernent son règne demeurent.

Souhaitons que ces valeurs ne cessent jamais d’éclairer notre vie publique. 

Gordon Campbell

Gordon Campbell


L’année 1953 en quelques faits :

— Louis St-Laurent était premier ministre du Canada — Invention du vaccin contre la poliomyélite — Première édition du fabuleux festival de Stratford — Sortie sur les écrans du film « Les hommes préfèrent les blondes » — Sortie du film « Tant qu’il y aura des hommes » (From Here to Eternity) — Encore au cinéma : Peter Pan de Walt Disney.


Collage - Angela Hewitt, Gerald Finley, la Maison du Canada

La pianiste Angela Hewitt en compagnie du baryton Gerald Finley à la Maison du Canada.

Actualités

Le premier ministre Stephen HarperLe mois de juin s’annonce très occupé pour les Canadiens et les Canadiennes à Londres. Le premier ministre Stephen Harper a été invité à s’adresser au parlement britannique le 13 juin, peu avant le sommet du G8 qui aura lieu à Lough Erne, en Irlande du Nord, les 17 et 18 juin. Cette invitation est perçue comme un symbole de la relation vaste et profonde qui unit le Canada et le Royaume-Uni. D’ailleurs, peu de chefs d’État ont reçu cet honneur, dont Barack Obama, Mikhail Garbachev et le dalaï-lama. C’est la première fois depuis Mackenzie King qu’un premier ministre canadien est invité par les deux Chambres du Parlement britannique.

Photographie : le Cabinet du Premier ministre

Introduisez les enfants londoniens à la lecture canadienne!

Apportez-nous vos livres d’enfants!  La Maison du Canada est ravie d'avoir une place aux premières loges à Trafalgar Square pendant le 'Get London Reading Festival (en anglais seulement)‘ organisé par le Evening Standard de Londres, le samedi 13 juillet. Pour les aider dans leur tentative de renforcer l'alphabétisation, nous vous demandons de faire des dons de livres canadiens pour enfants qui pourront être distribués ce jour là. Pour aider la cause, vous pouvez déposer des livres d’enfants neufs ou légèrement utilisés écrits par des auteurs canadiens à l’entrée de la galerie de La Maison du Canada donnant sur Pall Mall. Les heures d’ouverture en jour de semaine sont de 11h - 17h45 sauf le jeudi qui est jusqu’à 20h00 et le samedi de 12 – 17h00.

Fête du Canada à Trafalgar Square

fête du Canada à Trafalgar Square 2012Le compte à rebours est commencé en vue du premier juillet, vers une autre fabuleuse fête du Canada à Trafalgar Square, en plein cœur de Londres. L’événement sera animé par nuls autres que George Stroumboulopoulos et Heather Hiscox. The Tragically Hip, Jann Arden, Arkells et The Sheepdogs seront en vedette en soirée, après une pleine journée d’activités : yoga, hockey de rue, pow-wow des Premières nations et les danses en rond du groupe Northern Cree. Vous pourriez aussi croiser un membre de la Police montée, vous faire tatouer (temporairement) le drapeau du Canada ou brandir un ballon pour fêter avec nous le 146e anniversaire de notre nation. La fête se déroulera de 10 h 30 à 22 h 30.

Pour donner le coup d’envoi de cette journée bien spéciale, nous vous offrons la chance de gagner des billets pour vous et votre famille immédiate (maximum de quatre personnes par participation) pour le petit déjeuner de crêpes à la Maison du Canada. Organisé par le Haut-commissariat du Canada et le Bureau de l’Alberta, le petit-déjeuner sera servi à 10 h 30. Pour participer au tirage, envoyez-nous un courriel à l’adresse ldn.publicaffairs@international.gc.ca en donnant les renseignements suivants : nom au complet, nationalité, numéro de passeport, date de naissance et nombre de billets que vous souhaitez obtenir, jusqu’à concurrence de quatre. Veuillez nous envoyer le tout avant le 19 juin 2013 et nous communiquerons avec vous par courriel si vous êtes gagnant. Si votre nom n’est pas tiré, nous le placerons sur une liste d’attente et vous informerons dans le cas où des places se libéreraient.

En outre, en l'honneur de la fête du Canada, le 2 Juillet, un service religieux aura lieu à l’abbaye de Westminster reconnaissant les liens durables qu’entretient  notre pays avec le Commonwealth. Pendant la cérémonie, le Haut -Commissaire, Gordon Campbell  lira un psaume pendant l’office des vêpres et des prières speciales seront dîtes pour le Canada.   L'abbaye de Westminster a invité 30 Canadiens à assister au service. Si vous désirez reserver une place, veuillez nous  envoyer un courriel à Canada Plus à ldn.affairespubliques@international.gc.ca avec le mot "Westminster" dans la ligne Objet.

Une personne à surveiller :

Félicitations à l’écrivaine canadienne Eliza Robertson, lauréate du Commonwealth Short Story Prize pour la meilleure nouvelle inédite au Canada et en Europe. Elle a aussi obtenu, la semaine dernière, un des deux grands prix du festival Hay Literary.

Le Canada se souvient

NCSM Iroquois a pris la tête d’une délégation canadienneLe NCSM Iroquois a pris la tête d’une délégation canadienne comprenant des vétérans à l’occasion de la cérémonie de commémoration de la bataille de l’Atlantique. L’événement a eu lieu à Liverpool le mois dernier.
L’Iroquois, navire amiral de la flotte canadienne en Atlantique, s’est joint à d’autres navires des nations alliées pour commémorer ce qui fut la plus longue bataille de la Seconde Guerre mondiale. La princesse Royale a rendu hommage aux marins, civils et militaires, qui ont fait tant de sacrifices pour assurer le transport de marchandises, de troupes et d’équipements vers le Royaume-Uni en difficulté.

Le Canada a joué un rôle crucial pour contrer la famine en Grande-Bretagne, contribuant de façon déterminante à la victoire des Alliés.

Ensemble, la Marine royale du Canada (MRC) et l’Aviation royale du Canada (ARC) ont détruit ou contribué à la destruction de 31 sous-marins ennemis. Mais nous devons toujours nous rappeler que pour assurer la sécurité de 25 000 navires marchands sous escorte canadienne, les nôtres ont dû payer un prix élevé. Nous avons perdu 14 navires de guerre en raison d’attaques des U-boot et 8 autres en raison de collisions et d’accidents maritimes dans l’Atlantique Nord; plus de 2 000 hommes de la MRC et plus de 750 hommes de l’ARC ont perdu la vie au combat. En tout, des quelque 12 000 personnes qui ont servi dans la marine marchande canadienne à bord de navires appartenant au Canada ou aux Alliés, un sur dix a péri en mer.

Photographie : L’équipage du NCMS s’est joint au defilé commémoratif, Photo : Caporal Anthony Chand, DND

Encore des chances de gagner

Vous pourriez gagner deux billets pour assister au spectacle du célèbre jeune violoniste Alexandre Da Costa, gagnant du trophée Juno. Son spectacle, Lorca’s Songs, juxtapose des pièces musicales et des textes en hommage à la musique et à la poésie d’Espagne. Envoyez-nous un courriel contenant le nom d’une personne que nous pouvons ajouter à la liste d’envois de notre bulletin, à l’adresse ldn.affairespubliques@international.gc.ca, en écrivant « Lorca » dans la ligne Objet.

SWeet Bird of YouthL’extraordinaire Kim Cattrall (une Canadienne) tient le rôle principal en « Sweet Bird of Youth », une pièce de Tennessee Williams à l’affiche du Old Vic. Elle incarne une actrice d’Hollywood sur le déclin, qui s’enfuit après la désastreuse première du film qui devait marquer son retour à l'écran. Vous pourriez gagner des billets pour la représentation du 19 juin, en nous envoyant un courriel contenant le nom d’une personne qui nous pouvons inscrire sur notre liste d’envois. Inscrivez « Sweet Bird » dans la rubrique Objet.

Vous pourriez gagner deux billets pour voir le musicien de Vancouver qui a été comparé à Tom Waits et Bruce Springsteen et décrit comme ressemblant à Neil Young inspiré par le hip-hop. C.R. Avery est à l’affiche le 26 juin à Londres. Pour participer à notre tirage au sort, envoyez-nous simplement un courriel ainsi que le nom d’un ami que vous aimeriez inscrire à notre info-lettre électronique avec le mot ‘Avery’ dans la ligne objet.

Collage - Une dégustation de vins.La Maison du Canada

La pianiste Angela Hewitt en compagnie du baryton Gerald Finley à la Maison du Canada.Le coin consulaire

Le coin consulaire

Enregistrement des Canadiens qui voyagent

  • Comptez-vous voyager cet été ? Si oui, vous pourriez remplir un formulaire d’enregistrement simple sur le site voyage.gc.ca. Vous y trouverez aussi des renseignements et des conseils sur les destinations, les documents de voyage, la santé, le retour au Canada et bien d’autres choses encore.

Si vous avez des questions de nature consulaire, veuillez nous envoyer un courriel à l’adresse ldn.publicaffairs@international.gc.ca en inscrivant « Le coin consulaire » dans la ligne Objet.

À ne pas manquer en juin

10 juin : Tiffany Circle
Le Tiffany Circle de la Maison du Canada symbolise le succès et la philanthropie. C’est un groupe de femmes passionnées par le travail de la Croix Rouge. La rencontre s’intitule « How successful women have transferred business acumen to philanthropic endeavours for maximum impact » (comment des femmes qui ont réussi ont appliqué leur sens des affaires à des œuvres philanthropiques). La discussion sera animée par Zain Verjee, une Kényane de naissance qui a grandi au Canada et qui anime maintenant  World One au réseau CNN. Pour y assister, veuillez communiquer avec Monica Brinn à la British Red Cross, au numéro 02078777459 ou par courriel : mbrinn@redcross.org.uk.

11 juin ¦ International History Seminar Series, University of London
Lors de cette conférence publique, M. Jatinder Mann (docteur en histoire du King’s College de Londres) parlera de la façon dont l’Australie, le Canada et la Nouvelle-Zélande, trois dominions de l’Empire britannique, ont réagi à l’entrée en guerre du Japon, en particulier en tant qu’alliés de l’Empire. La conférence aura lien à 18 h à la salle Holden (103), premier étage du Senate House de la University of London. L’entrée est libre et il n’est pas nécessaire de s’inscrire.

14 juin ¦ Inuit Ullumi, les Inuits aujourd’hui
La Maison du Canada a le plaisir de présenter cette passionnante exposition d’art inuit contemporain en association avec la Banque TD. L’exposition sera gratuite et ouverte au public à la galerie de la Maison du Canada à Trafalgar Square. Ouverture en semaine de 11 h à 17 h 45, le dimanche de 12 h à 17 h et en soirée le jeudi jusqu’à 19 h 45.

14 juin ¦ Panel des économistes en chef canadiens et déjeuner (en anglais seulement)
The Grange City Hotel ¦ La Chambre de commerce Canada–Royaume-Uni organise cette réunion d’experts réunissant des économistes canadiens de premier ordre pour discuter de questions telles que les devises, les taux d’intérêt, les marchés boursiers, les matières premières, la croissance du PIB, l’inflation et l’austérité. Vous pouvez vous inscrire sur le site de la Chambre de commerce en cliquant le lien ci-haut.

17 juin ¦ UCL Canadian Studies Seminar Series, « NATO, Afghanistan and Canadian Alliances »
À l’occasion de cette conférence publique, Karolina MacLachlan (King’s College de Londres) discutera de l’évolution des alliances entre le Canada, l’OTAN et les États-Unis durant le déploiement des Forces canadiennes à Kandahar de 2005 à 2011. L’entrée est gratuite et la conférence aura lieu au UCL Institute of the Americas à 18 h. Pour plus de renseignements ou pour vous inscrire, veuillez communiquer avec t.mcculloch@ucl.ac.uk

17 et 19 juin ¦ Neil Young et le Crazy Horse au O2 arena de Londres (en anglais seulement)

21 juin : Leonard Cohen en spectacle au O2 arena (en anglais seulement)

27 juin ¦ Séminaire « Étudier au Canada »
La Maison du Canada accueillera cet atelier d’un jour à l’intention des conseillers professionnels et universitaires du Royaume-Uni qui connaissent des étudiants intéressés à s’inscrire à des programmes d’études de premier cycle dans des universités à l’étranger. Tous les sujets seront abordés, y compris les permis d’étudiant, et des universités canadiennes feront des présentations détaillées. Si vous souhaitez y assister, veuillez envoyer un courriel à LDN.education@international.gc.ca en inscrivant « June 27 » dans la ligne Objet.

28 juin ¦ Séminaire d’opportunités pour les dîplomés
Lors de la seconde journée de notre événement sur l’éducation, nous accueillerons des étudiants gradués ou en voie de l’être qui désirent en savoir plus sur les universités canadiennes. La session d’une demi-journée leur offrira l’occasion de rencontrer d’anciens étudiants et des collègues, et présentera des renseignements sur les permis d’études et de travail. Une douzaine d’universités canadiennes importantes feront des présentations. Pour vous inscrire à la liste d’invités, veuillez envoyer un courriel à LDN.education@international.gc.ca en inscrivant « June 28 » dans la ligne Objet.

À venir

1er juillet ¦ Foire de l’éducation et séminaire MBA à la fête du Canada
Tous ceux qui s’intéressent au Canada comme lieu d’études ou de recherche sont invités à la Maison du Canada à Trafalgar Square, pour y rencontrer une équipe de représentants provenant d’une douzaine de grandes universités canadiennes. Si vous vous intéressez en particulier au programme de MBA, vous pourrez assister à un séminaire sur ce sujet en fin d’après-midi. Pour ajouter votre nom à la liste d’invités, envoyez un courriel à LDN.education@international.gc.ca en inscrivant « MBA » dans la ligne Objet.

1er juillet ¦ Fête du Canada (en anglais seulement)
Trafalgar Square – Les célébrations de cette année seront animées par nuls autres que George Stroumboulopoulos et Heather Hiscox. The Tragically Hip, Jann Arden, Arkells et The Sheepdogs seront en vedette en soirée, après une pleine journée d’activités : yoga, hockey de rue, pow-wow des Premières nations et les danses en rond du groupe Northern Cree. Peut-être même croiserez-vous un membre de la Police montée. La fête se déroulera de 10 h 30 à 22 h 30.

2 juillet ¦ The Tragically Hip (en anglais seulement)
Neuf numéros, un album et 14 prix Juno plus tard, le classique groupe rock canadien, qui se passe de présentation, nous annonce un spectacle spécial au KOKO de Londres, après leur prestation à la fête du Canada.

18 au 21 juillet ¦ Theakston Old Peculiar Crime Writing Festival
Harrogate – Les amateurs de mystère seront ravis d’écouter l’auteure à sensation canadienne Louise Penny, qui a confirmé sa présence à ce festival de renommée internationale qui accueille le nec plus ultra du roman policier.

30 et 31 juillet ¦ Conférence « Le Canada à l’étranger »
Herstmonceux Castle, Sussex ¦ Le Bader International Study Centre (BISC) de l’université Queen’s accueille la conférence « Le Canada à l’étranger » qui explore le rôle historique et actuel de notre pays dans le monde. Les thèmes sont variés : éducation au Canada et études à l’étranger; les artistes et écrivains canadiens dans le contexte international; le rôle contemporain du Canada dans les affaires internationales; et le point de vue extérieur : comment le Canada est perçu à l’international. Pour inscription et tarifs, veuillez communiquer avec s_mclean@bisc.queensu.ac.uk.

Autres événements...

Pour d'autres nouvelles de la scène culturelle et artistique au Royaume-Uni mettant en vedette des artistes canadiens ou ayant un lien avec le Canada, veuillez consulter notre Calendrier des événements.

Tweet et gazouillis

TwitterEn plus de lire notre bulletin mensuel Canada Plus relatant les activités du Canada et des Canadiens au Royaume-Uni, n’oubliez pas que vous pouvez nous suivre sur Twitter.

Archives - Canada Plus

Pied de page

Date de modification :
2013-06-20