Jo D'Elia, Lauréat de la 11ème édition du Prix des droits de la personne de l’Ambassade du Canada

L'ambassade du Canada au Venezuela, en collaboration avec la coalition des chaires et des centres universitaires des droits de la personne du Venezuela, est heureuse d'annoncer Jo D'Elia comme lauréat de la 11e édition du Prix des droits de l'homme.

Ce prix vise à reconnaît les principes internationaux des droits humains soutenus par le Venezuela et le Canada, priorité de la politique étrangère et des relations entre les deux pays.

Jo D'Elia est reconnu au Venezuela comme un pilier de la communauté et un mentor pour d'innombrables militants. Il a fondé et dirigé plusieurs organisations, plus récemment Civilis Derechos Humanos, et a été un catalyseur dans la création de réseaux locaux et régionaux d'organisations de défense des droits humains.

Pour cette édition, le jury a également décidé d'attribuer une Mention Spéciale à Mariana Romero Mosqueda, pour son dévouement à la défense et à la promotion des droits humains. En tant qu'avocate et coordinatrice académique de l'Université catholique Andrés Bello, ainsi que fondatrice du Centre pour la défense et la justice, elle a travaillé sans relâche à la défense des défenseurs des droits humains et à la promotion de l'institutionnalisation des normes internationales en matière de justice et de démocratie.

Le jury de l'édition était composé de :

  • Katherine Martínez, lauréate du prix dans sa 10e édition et directrice de l'organisation Prepara Familia
  • Juan Carlos Barreto, directeur du Centre pour la paix et les droits de l'homme de l'Université centrale du Venezuela (CPDH-UCV)
  • Mayda Hocevar, directrice de l'Observatoire des droits de l'homme de l'Université de los Andes (ODH-ULA)
  • Eduardo Trujillo Ariza, directeur du Centre des droits de l'homme de l'Université catholique Andrés Bello (CDH-UCAB) et des membres de l'ambassade du Canada.