Fonds canadien d’initiatives locales – ZIMBABWE 2018-2019

Le processus de présentation de demandes est maintenant ouvert!

Date de clôture : le 30 mai 2018 à midi, heure locale de Harare

Depuis plus de trente ans, le Canada finance des projets modestes d’aide au développement par l’intermédiaire du Fonds canadien d’initiatives locales (FCIL). Le FCIL soutient des projets à petite échelle, mais visibles, à impact élevé et axés sur les résultats mis en œuvre par des organisations de la société civile (OSC) locale et d’autres organisations issues de la base.

Priorités thématiques

Toutes les propositions de projet doivent être harmonisées au moins à l’une des priorités thématiques suivantes du FCIL :

  • L’égalité entre les sexes et l’autonomisation des femmes et des filles.
  • La gouvernance inclusive, y compris la diversité, la démocratie, les droits de la personne et l’État de droit.

Financement disponible

La majorité des projets financés recevront entre 12, 500 et 22, 500 dollars canadiens (environ 10 000 à 17 500 dollars américains). Prenez note que tous les montants sont en dollars canadiens.

Modalités des projets :

Tous les projets financés doivent être terminés au plus tard le 28 février 2019. Nous invitons les demandeurs à tenir compte de cette date d’échéance lorsqu’ils conçoivent et présentent leurs propositions.

Organisations admissibles à un financement du FCIL :

Dans le contexte des pays admissibles, les bénéficiaires admissibles incluent :

  • des organisations non gouvernementales locales, communautaires et sans but lucratif,
  • des établissements d’enseignement locaux travaillant à des projets locaux,
  • des institutions, des organisations et des organismes internationaux, intergouvernementaux, multilatéraux et régionaux qui travaillent à la réalisation d’activités locales de développement,
  • des institutions ou des organismes des administrations municipales, régionales ou nationales du pays bénéficiaire qui travaillent à la réalisation de projets locaux.

Les organisations admissibles doivent avoir au moins deux (2) ans d’expérience dans leur secteur d’activité et démontrer qu’elles possèdent de l’expérience de travail dans la région dans laquelle le projet proposé sera exécuté.

La majorité du financement du FCIL est destiné à des organisations de la société civile locale et à d’autres institutions qui travaillent à l’échelle locale. D’autres entités, comme les organisations internationales, intergouvernementales, multilatérales et régionales peuvent aussi être admissibles, à condition qu’elles collaborent avec des partenaires locaux à la réalisation de projets locaux qui cadrent avec les objectifs du FCIL.

Une attention particulière sera accordée aux projets novateurs, responsables et durables qui obtiennent des résultats mesurables. Nous accorderons la priorité aux initiatives visant l’obtention de résultats concrets plutôt qu’aux ateliers de sensibilisation et aux séances de formation.

Le FCIL verse des contributions pour payer les dépenses de projet. Il ne fournit pas de financement de base ni ne finance les frais courants d’une organisation, les travaux de construction d’envergure ou les besoins budgétaires généraux d’une organisation.

NOUVEAU! Analyse comparative entre les sexes (ACS)

En 2017, le Canada a lancé sa nouvelle politique d’aide internationale féministe pour faire avancer l’égalité entre les sexes et l’autonomisation des femmes et des filles en tant que moyens les plus efficaces de réduire la pauvreté et de bâtir un monde plus inclusif, plus pacifique et plus prospère. Conformément à cette politique, une analyse comparative entre les sexes sera un élément obligatoire du processus de présentation d’une demande de projet dans le cadre du FCIL. Le but de ce changement est d’améliorer les résultats du programme en matière d’égalité entre les sexes.

Dans le cadre d’une analyse comparative entre les sexes, les demandeurs devront : a) examiner comment les femmes et les filles, les hommes et les garçons sont touchés différemment par le problème que leur projet vise à résoudre, notamment pour s’assurer que le projet ne cause pas de préjudice, b) consulter les femmes et les filles pendant l’élaboration de leur proposition de projet et c) s’assurer que ces points de vue éclairent la conception du projet. 

*Les consultations peuvent prendre les formes suivantes : parler aux femmes et aux filles de la collectivité locale; parler aux femmes et à d’autres personnes qui travaillent pour des organisations de la société civile qui sont intervenues dans la collectivité locale; parler aux décideurs et aux agents de changement, femmes et hommes, qui connaissent la collectivité locale.

Une analyse comparative entre les sexes incomplète pourrait avoir une incidence sur l’examen de votre proposition. 

Coûts admissibles

Les coûts suivants sont admissibles dans le cadre de projets financés par le FCIL :

  • Frais administratifs et généraux propres au projet,
  • Dépenses d’investissement et de fonctionnement liées à la location, à l’acquisition et à la construction de l’infrastructure nécessaire,
  • Frais d’installation, d’entretien, d’expédition et de transport, incluant le carburant, les ordinateurs et les appareils de communication,
  • Coûts liés à l’éducation civique,
  • Conférences et autres activités,
  • Coûts liés à l’accueil, excluant les boissons alcoolisées,
  • Dépenses liées à la formation et au renforcement des capacités,
  • Coût des services reçus par les bénéficiaires,
  • Sensibilisation, communication et diffusion de l’information,
  • Coûts de l’évaluation environnementale,
  • Défense des intérêts et lobbying,
  • Frais juridiques,
  • Comptabilité,
  • Frais médicaux,
  • Frais d’édition,
  • Frais de radiodiffusion et de télédiffusion,
  • Location d’installations et d’équipement,
  • Recherche,
  • Salaires liés au projet,
  • Coûts de la sécurité,
  • Frais de traduction et d’interprétation,
  • Frais de déplacement, en fonction du plus bas tarif disponible, sans dépasser le plein tarif en classe économique (les dépenses pour les voyages internationaux doivent être approuvées au préalable par l’Unité du FCIL),
  • Frais de location à court ou à long terme de véhicules,
  • Frais liés au fonctionnement, à l’installation et à l’entretien des véhicules et de l’équipement,
  • Création de sites Web et coûts connexes,
  • Frais divers nécessaires au projet. 

Les coûts suivants ne sont pas admissibles au financement du FCIL :

  • Technologies et installations nucléaires,
  • Aide aux organisations militaires ou paramilitaires,
  • Cadeaux,
  • Articles de luxe,
  • Appui financier direct à un gouvernement,
  • Financement de base ou dépenses courantes d’une organisation,
  • Les déplacements internationaux (sans approbation préalable de l’unité du FCIL),
  • Fonds renouvelables (c.-à-d. des fonds utilisés pour accorder des prêts, par exemple par le microfinancement),
  • Dépenses engagées avant la signature d’un accord de contribution, ou après la fin de l’accord.

(Les propositions qui comprennent des coûts non admissibles pourraient être rejetées)

Marche à suivre pour la présentation d’une demande de financement :

  • Veuillez demandez le formulaire de demande du FCIL par courrier électronique à l’adresse suivante : HRARECFLI/FCIL@international.gc.ca.
  • La date limite de présentation des demandes est le 30 mai 2018 à midi, heure locale de Harare, au Zimbabwe
  • Chaque organisation ne peut présenter qu’une (1) seule proposition. Seules les propositions présentées au moyen des formulaires du FCIL seront prises en considération.
  • Les demandes doivent être remplies en français ou en anglais.
  • Les demandes seront évaluées en fonction de leur valeur intrinsèque par un comité de sélection à l’ambassade du Canada à Harare. Le choix final des projets reviendra au chef de mission.

Les demandes de financement pour les projets sont conservées dans les dossiers des missions conformément aux politiques en matière de gestion de l’information d’Affaires mondiales Canada.

À cause du nombre élevé de demandes, nous ne communiquerons qu’avec les candidatures présélectionnées.